Donald Trump appelle les Américains à assurer une transition pacifique : « PAS de violence » et « PAS d’infraction à la loi »

Par Jack Phillips
14 janvier 2021
Mis à jour: 15 janvier 2021

Le président américain Donald Trump a appelé mercredi tous les Américains à ne pas se livrer à des manifestations violentes, à du vandalisme ou à des infractions à la loi avant l’inauguration du 20 janvier.

« À la lumière des rapports faisant état de nouvelles manifestations, je demande instamment qu’il n’y ait AUCUNE violence, AUCUNE infraction à la loi et AUCUN vandalisme d’aucune sorte », a déclaré M. Trump. « Ce n’est pas ce que je défends et ce n’est pas ce que l’Amérique défend. J’appelle TOUS les Américains à aider à apaiser les tensions et à calmer les esprits. Merci. »

Epoch Times a demandé à la Maison-Blanche de commenter. La déclaration de M. Trump sera diffusée sous forme d’un e-mail du bureau de presse de la Maison-Blanche et la Maison-Blanche publiera la déclaration sur les comptes des médias sociaux du président. Le rapport cite également un conseiller demandant, de la part du président, à ce que les entreprises des Big Tech l’aident à diffuser son message de non-violence.

Cette déclaration a été faite après la suspension du président américain de Facebook, Instagram, Twitter, YouTube et d’autres plateformes technologiques.

D’autres républicains et substituts de Donald Trump ont appelé à la non-violence après l’intrusion au Capitole américain.
La présidente du Comité national républicain, Ronna McDaniel, a déclaré mercredi que « la violence n’a pas sa place dans notre politique. Point final ».

« J’ai totalement condamné les actes de violence insensés de la semaine dernière, et je réitère avec force les appels à rester pacifiques dans les semaines à venir », a fait remarquer Mme McDaniel. « Ceux qui ont participé à l’attaque du Capitole de notre nation et ceux qui continuent à menacer de violence devraient être trouvés, tenus responsables et poursuivis dans toute la mesure du possible. »

Elle a ajouté : « Permettez-moi d’être claire : toute personne ayant des intentions malveillantes n’est pas la bienvenue à Washington, D.C. ou dans la capitale de tout autre État. La transition pacifique du pouvoir est l’un des principes fondateurs de notre nation et est nécessaire pour que notre pays puisse aller de l’avant. »

L’intrusion s’est produite lors de la session conjointe du Congrès du 6 janvier alors que les membres dépouillaient les votes pour certifier les résultats de l’élection du 3 novembre. Les critiques ont déclaré de façon erronnée que M. Trump aurait incité à la violence par sa rhétorique lors d’un discours à ses supporteurs, ce qui a conduit les démocrates de la Chambre à introduire des articles de destitution cette semaine. Un vote sur la destitution est prévu dans le courant de la semaine, mais on ne sait pas quand le Sénat pourrait l’organiser.

Mme McDaniel a fait remarquer que « le moment est venu de se rassembler en une seule nation, unie dans la poursuite pacifique de notre objectif démocratique commun ».

L’avocate de Donald Trump, Jenna Ellis, a dit qu’ « il est possible (et correct) de supporter l’intégrité des élections, la Constitution et la liberté d’expression et aussi de condamner la violence », ajoutant : « Nous sommes une nation de droit. »

Jenna Ellis a fait remarquer que certains partis de gauche et certains médias tentent de créer un récit selon lequel en soutenant l’intégrité électorale, l’équipe Trump soutiendrait la « violence » contre la Constitution et « le mépris de celle-ci ».

« Certains de droite tentent de construire un faux récit selon lequel en soutenant la Constitution, on condamne l’intégrité des élections », a fait remarquer Jenna Ellis.

Élections américaines – Les Big Tech censurent


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ