Dordogne : un american staff sans laisse ni muselière attaque une mère et son fils de 3 ans

Par Léonard Plantain
19 mai 2020
Mis à jour: 19 mai 2020

Jeudi 14 mai, à Bergerac en Dordogne, une mère de famille et son fils de 3 ans qui se promenaient ont été blessés par un american staffordshire terrier, qui n’avait ni laisse ni muselière.

L’incident a eu lieu après le déjeuner, jeudi après-midi. Une mère de famille a souhaité se promener sur les hauteurs de Bergerac avec ses enfants – sa fille de 8 mois en poussette et son fils de 3 ans.

Marchant sur le bord d’une route pour une petite promenade de 30 minutes, c’est au moment de revenir qu’ils croisent un homme accompagné de deux chiens american terrier, l’un en laisse et l’autre en liberté.

Celui en liberté vient d’abord renifler une première fois la maman et ses enfants, avant de s’éloigner un peu. « Il n’avait pas l’air agressif au début », déclare Tupac, le père de famille qui se trouvait plus loin.

Mais les choses ont vite mal tourné. « Mon fils prend un peu peur et se met à s’agiter et à crier. Le chien revient alors et là, c’est parti avec des morsures, le chien s’est énervé. Mon fils a été mordu aux jambes. Ma femme aussi a été mordue, elle a tenté de protéger la petite qui était dans la poussette », explique Tupac, à France Bleu.

« Ma femme a donc renversé la poussette sur le côté, en se mettant devant pour éviter que le chien ne vienne vers elle », raconte Tupac encore sous le coup de l’émotion. La maman a ensuite pris son fils dans ses bras, tout en tentant de protéger sa fille dans la poussette. Mais a été mordue à plusieurs reprises en retour.

Pendant l’attaque, le propriétaire du chien a tenté de s’approcher pour intervenir, mais il n’a pas pu. Il était retenu par son autre chien, celui qui était en laisse. « Il n’arrivait pas à s’approcher de la scène, l’autre chien tenu en laisse devenait lui-même agressif », déclare le père de famille. Cependant, à l’approche d’une passante, le chien a fini par prendre peur et est parti.

Juste après, Tupac arrive sur les lieux, mais sa femme saigne abondement et son fils est en panique. « Je suis arrivé, c’était une scène terrible, mon fils était en pleurs, en état de choc, avec le pantalon troué, plein de sang, il avait peur que les chiens reviennent. Ma femme était à terre, elle perdait du sang », décrit-il.

Peu après, des policiers arrivent sur les lieux, et la vraie propriétaire du chien arrive également. « Elle était paniquée. Elle nous a dit qu’elle n’aurait jamais pensé que cela puisse arriver. Mais je lui ai dit que c’était toujours pareil avec les propriétaires. Ils pensent que cela n’arrivera jamais. Je lui ai dit qu’il était vraiment important de respecter la règle de tenir son chien en laisse et avec la muselière », déclare Tupac.

À la suite de l’incident, une plainte a été déposée et la propriétaire du chien a été auditionnée. Elle aurait reconnu les faits, notamment que le chien n’avait pas de muselière ni de laisse. Aucune décision sur l’avenir du chien n’a été prise pour le moment.

Quant à la famille de Tupac, elle est traumatisée. « Cela ne s’arrête pas après la morsure », s’inquiète Tupac, qui craint des séquelles psychologiques pour son fils de 3 ans. Heureusement, sa fille de 8 mois n’a rien eu, cependant sa femme a une profonde plaie à la jambe de plus de 5 cm. « Elle a évité de très peu le bloc opératoire », explique-t-il.

RECOMMANDÉ