Dordogne : il frappe sa femme enceinte parce qu’il ne veut pas d’enfant

Par Séraphin Parmentier
21 avril 2020
Mis à jour: 21 avril 2020

Soupçonné d’avoir donné plusieurs coups dans le ventre de sa compagne parce qu’elle venait de lui annoncer qu’elle était enceinte, un quinquagénaire a été placé sous contrôle judiciaire.

Le samedi 18 avril, un homme de 50 ans soupçonné d’avoir exercé des violences sur sa compagne a été placé sous contrôle judiciaire.

D’après le parquet de Bergerac, il aurait frappé sa conjointe à plusieurs reprises au niveau du ventre parce que celle-ci venait de lui annoncer qu’elle était enceinte. Le quinquagénaire n’aurait pas voulu de l’enfant à naître.

Selon Sud Ouest, les coups auraient été portés à deux reprises, le jeudi 16 et le vendredi 17 avril.

Âgée d’une trentaine d’années, la victime a fini par se réfugier chez des voisins. Elle s’est vu délivrer trois jours d’interruption totale de travail (ITT). Le parquet de Bergerac a précisé qu’elle n’avait « pas perdu son enfant ».

Le suspect a désormais interdiction d’entrer en contact avec sa compagne. Il devra répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Bergerac le 13 octobre prochain.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ