Doubs : des archéologues découvrent un village mérovingien du 7e siècle

Par Léonard Plantain
8 octobre 2020
Mis à jour: 8 octobre 2020

Regroupant plusieurs maisons et une église en bois, un village mérovingien datant des 6e et 7e siècles a été mis au jour à Pontarlier (Doubs) par les archéologues de l’INRAP. Une découverte unique en France.

C’est après deux ans de fouilles manuelles menées par les archéologues de l’INRAP que cette découverte a pu voir le jour. En effet, leurs recherches ont permis de retrouver les traces de plusieurs grandes maisons, 74 tombes, un cimetière, et des dizaines de fonds de cabanes, qui servaient d’ateliers ou d’abris pour les animaux, relate France Bleu.

Ce village mérovingien, fait en bois et dont les traces ont été retrouvés en entier à Pontarlier, sur la zone des Gravilliers derrière la caserne des pompiers, date des 6e et 7e siècles après J-C.

Aussi, à l’écart du village, une église entièrement en bois a été construite par les habitants de l’époque. Un édifice unique par son architecture. De plus, étant la seule connue à ce jour en France, l’église est devenue une des plus anciennes du massif jurassien.

Sur place, on retrouve également une boucherie, ou une aire d’abattage d’animaux, qui se trouve à quelques dizaines de mètres du village et qui s’étend sur plusieurs centaines de mètres carrés. D’après les archéologues de l’INRAP, ce village a été habité pendant 150 ou 200 ans, soit plusieurs générations. Dans les sépultures, des bijoux et des épées montrent que les habitants étaient plutôt riches. Ce ne serait donc pas un simple village de paysans mais plutôt un domaine, précisent les archéologues.

Selon les chercheurs, l’architecture des maisons est unique dans la région et possède des influences germaniques ou suisses, ce qui laisse penser que ce village a été construit par une population extérieure : « L’organisation de l’habitat témoigne d’une création rapide […] Avec ses plans de maison inhabituels et son implantation rapide, ce village évoque une transplantation de population, pratique courante à l’époque pour consolider de nouvelles conquêtes. »

D’autant que le village se trouvait sur la route entre l’Italie et la Gaule du Nord, qui à l’époque était un lieu d’étape stratégique.

FOCUS SUR LA CHINE – Touché par le virus, Trump pourrait désormais s’affermir davantage face à la Chine



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ