Doubs : « Il était là, à quelques mètres de moi » : la surprenante rencontre d’une photographe avec un lynx

Par Emmanuelle Bourdy
31 décembre 2020
Mis à jour: 31 décembre 2020

Pour Céline, le 27 décembre sera gravé dans sa mémoire visuelle de photographe naturaliste. Ce jour a en effet été marqué par l’apparition d’un lynx, alors qu’elle se promenait dans la région de Maîche (Doubs).

Même si Céline ne pratique la photographie que depuis trois ans, sa passion pour la photo animalière est aiguë, rapporte France 3 Bourgogne-Franche-Comté. Formée par Michel Paratte, un photographe chevronné, Céline a engrangé les précieux conseils qu’il lui a prodigués, dont le plus précieux de tous : l’art d’observer la faune sauvage avec toute la discrétion que cela requiert. Céline s’est façonnée au gré des prises, captant des renards et des chevreuils, mais jamais elle n’avait eu le privilège de faire une telle rencontre. Son seul regret : n’avoir pas pu le partager avec son mentor, qui a quitté ce monde il y a quelques semaines seulement.

Ce dimanche 27 décembre, alors que Céline arpentait l’un de ses chemins préférés de la région de Maîche (Doubs), elle est tombée nez à nez avec cette magnifique bête sauvage. « J’observais les rochers quand d’un coup, j’ai aperçu un animal couché. J’ai tout de suite pensé à un renard qui dormait et j’ai commencé à m’approcher discrètement. Dans le doute, j’ai regardé au travers de mon objectif pour mieux l’observer. La surprise était totale et je n’en croyais pas mes yeux. Il était là, allongé devant moi. Il n’y avait pas de doute, c’était bien un lynx. Il était là, à quelques mètres de moi. Il me regardait paisiblement et ne semblait pas du tout apeuré », raconte Céline à France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

Elle poursuit : « Mon cœur s’emballe, mes yeux se brouillent. J’appuie sur le déclencheur, une fois, deux fois et je me rapproche à pas de chat. Il ne bouge pas, il est plein de sérénité. Je prends à nouveau quelques clichés, puis il se met assis et observe autour de lui en ne montrant aucun signe de dérangement. Il monte ensuite de quelques mètres pour finir sa sieste. »

« J’ai passé une heure avec lui et puis il s’est levé, m’a regardée et il est parti tranquillement derrière les rochers. Le lynx, c’était pour moi un rêve secret, je ne l’ai jamais vraiment cherché, je me disais peut-être un jour, j’aurais cette chance, et cette année, la magie a opéré, et dame nature m’a offert le plus beau des cadeaux de Noël ! » avoue la photographe amatrice.

France 3 Bourgogne-Franche-Comté précise que le nombre de lynx estimé dans le massif du Jura est d’une centaine d’individus. Nombre d’entre eux sont victimes de braconnage, malgré le fait que l’espèce soit protégée.

ÉLECTIONS AMÉRICAINES – Des pirates dans les systèmes de l’État de Washington

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ