Doubs : un maire agressé pour avoir reproché à un jeune de traverser les voies ferrées

Par Léonard Plantain
1 avril 2021
Mis à jour: 1 avril 2021

Vendredi 26 mars, le maire de Roche-lez-Beaupré (Doubs) a été agressé par un adolescent qu’il a surpris en train de traverser les voies ferrées en dehors d’un passage aménagé. Aspergé avec une bombe lacrymogène, lui occasionnant des brûlures, il n’en reste pas moins découragé de faire respecter les règles.

Les faits se sont déroulés vendredi matin, après que le maire de Roche-lez-Beaupré, Jacques Krieger, depuis les fenêtres de la mairie, a aperçu un jeune traverser les voies ferrées en dehors d’un passage aménagé puis escalader le grillage.

Il raconte : « Je vais le voir et je lui demande : pourquoi tu traverses là alors qu’il y a un passage plus loin ? Il me répond d’un air ironique : pourquoi t’es maire ? » Jacques Krieger s’est approché alors de ce jeune de 17 ans, qu’il connaît. C’est là que l’adolescent a sorti une bombe lacrymogène et l’a aspergé avant de s’enfuir, a rapporté France Bleu.

« J’ai eu des brûlures à la gorge, à un œil et sur la peau », a expliqué Jacques Krieger, qui s’en sort avec deux jours d’ITT. À noter qu’après l’agression, alors qu’il retournait rapidement dans son bureau, le maire dit s’être « rendu compte que tout avait été filmé par les caméras de la mairie », a-t-il indiqué.

Il a donc enregistré les images pour les transmettre à la gendarmerie où il a porté plainte. En moins de deux ans, c’est la deuxième fois que le maire de Roche-lez-Beaupré est agressé sur sa commune, parce qu’il est maire. Cependant, pour lui, il n’est pas question de baisser les bras ou de démissionner.

« Je suis nullement découragé… au contraire ! Cela m’encourage encore davantage à être encore plus présent sur le territoire, à faire respecter les règles sur ma commune », a-t-il précisé. Depuis, le suspect, déjà connu pour des dégradations commises à Roche-lez-Beaupré, a été appréhendé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ