Drôme : Eleanor, la crocodile des égouts de Paris, a rejoint la Ferme aux crocodiles

12 janvier 2021
Mis à jour: 12 janvier 2021

Eleanor, une crocodile du Nil retrouvée dans les égouts de Paris en 1984, a enfin pu rejoindre des congénères à la Ferme aux crocodiles, à Pierrelatte dans la Drôme.

Tout a commencé le 7 mars 1984 à Paris, quand des égoutiers ont fait une drôle de découverte : un crocodile de 70 à 80 cm évoluant dans les égouts au niveau de la rue du Pont-Neuf.

L’animal a été capturé par les pompiers de Paris, selon Actu Paris, et transféré au jardin des Plantes afin d’y être identifié. C’est un jeune crocodile du Nil, une femelle entre 2 et 4 ans, arrivée là on ne sait trop comment.

Selon Samuel Martin, directeur de la Ferme aux crocodiles de Pierrelatte, au micro de France Bleu : « Les gens peuvent avoir un coup de coeur pour un animal lorsqu’ils voyagent. Il faut imaginer qu’en Égypte, jusqu’à une époque récente, jusqu’à il y a 20/30 ans, on vous proposait des petits bébés crocodiles. Et puis vous rameniez un petit crocodile à Paris et vous vous rendiez compte que ce n’est pas facile à conserver ! C’est une supposition, on ne sait pas, Eleanor ne nous a pas raconté son histoire ! »

Eleanor sera alors expédiée à l’aquarium de Vannes (Morbihan), dans un « loft » reconstituant les égouts de Paris. Elle y est demeurée 36 ans, isolée puisqu’elle était la seule de son espèce !

À presque 40 ans, une nouvelle vie pour Eleanor

Mais, l’aquarium devant effectuer des travaux, Eleanor a déménagé le 20 décembre dernier, pour rejoindre, 900 km plus au sud, la Ferme aux crocodiles, à Pierrelatte (Drôme).

Elle y retrouve non seulement l’air libre, mais aussi quelque 300 congénères.

« Ça se passe bien », a confié Samuel Martin à France Bleu : « C’est toujours compliqué à analyser, mais on a le sentiment qu’elle est à l’aise, qu’elle a plaisir à découvrir son nouvel environnement et ses camarades. »

Il est à noter que le transfert n’aurait pu être fait s’il s’était agi d’un mâle, car les autres mâles ne l’auraient pas accepté et probablement tué rapidement.

Mais Eleanor étant une femelle, elle semble au contraire bien entourée, et la crocodile pourrait bien être amenée à se reproduire pour la première fois dans les prochains mois.

Eleanor restera-t-elle dans la Drôme, ou rejoindra-t-elle son aquarium de Vannes ?

L’avenir le dira, mais il est sûr que l’animal, qui mesure près de 3 mètres maintenant, a encore une soixantaine d’années de vie devant elle. En effet, le crocodile du Nil peut vivre environ 70 ans dans le milieu naturel, et jusqu’à 100 ans en captivité.

Élections américaines – Pompeo : le vrai visage du PCC


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ