Dunkerque : deux mois de prison ferme après avoir été contrôlé sans attestation pour la troisième fois

Par Nathalie Dieul
17 novembre 2020
Mis à jour: 17 novembre 2020

Contrôlé à trois reprises sans attestation de déplacement dérogatoire, un jeune homme de 22 ans a écopé d’une peine de deux mois de prison ferme après avoir été arrêté dans la nuit du 13 au 14 novembre.

Un Dunkerquois de 22 ans a été contrôlé sans attestation justifiant son déplacement le 14 novembre vers 1 h du matin, indique Lilleactu, citant une source judiciaire. Il s’agissait de la troisième fois qu’il était contrôlé sans ce papier en plein confinement depuis le 1er novembre.

Le mis en cause a été jugé en comparution immédiate, indique la Police nationale du Nord dans un Tweet. Alors qu’il encourait jusqu’à six mois de prison ferme et 3 750 euros d’amende, il a été condamné à deux mois d’emprisonnement, en plus de six autres mois de prison ferme pour deux autres peines qu’il n’avait pas effectuées.

Le jeune homme a été incarcéré immédiatement.

Gérald Darmanin a demandé quelques jours auparavant, le 9 novembre, un renforcement des contrôles du confinement. Dans une note adressée aux préfets, il avait insisté sur le fait d’avoir « une particulière fermeté pour faire respecter, sur le terrain, les dispositions qui concernent […] les déplacements individuels n’entrant pas dans le champ des exceptions autorisées ».

NOUVEL HORIZON – Élections américaines : fraudes et manipulations


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ