Une école fait une surprise à une élève de 7 ans en incluant une photo de son chien d’assistance dans l’album de l’école

Par Louise Bevan
5 juillet 2020
Mis à jour: 5 juillet 2020

Aux États-Unis, une école primaire de l’État du Kentucky a fait une surprise à une élève de 7 ans et à sa mère en incluant un portrait d’Ariel, le chien d’assistance de l’enfant, aux côtés de sa jeune propriétaire, dans l’album des élèves de la maternelle.

(Avec l’aimable autorisation de Heather DeVore Lange)

L’élève, Hadley Jo Lange, de l’école catholique St. Patrick, à Louisville, souffre d’épilepsie, un trouble neurologique provoquant des crises. Ariel, le chien d’assistance de Hadley Jo, un labradoodle de 4 ans, est entraîné à reconnaître ses épisodes de crise afin que l’on puisse intervenir rapidement.

La mère de Hadley Jo, Heather Lange, affirme sans équivoque qu’Ariel a sauvé la vie de sa fille. Elle loue le chiot pour lui procurer un « énorme sentiment de sécurité », rapporte CNN.

Hadley Jo aux côtés de son chien d’assistance, Ariel. (Avec l’aimable autorisation de Heather DeVore Lange)

« En tant que mère, je ne sais pas comment je pourrais remercier Ariel », a déclaré Heather. « Elle l’accompagne partout : à l’école, prend le bus avec elle, va à ses cours de danse et à son entraînement de football. Elle a toujours les yeux sur ma petite fille. »

La mère de Hadley Jo a trouvé « sympa » de voir les photos d’Ariel et de sa fille côte à côte dans l’album d’école le 15 mai. Heather a partagé son sentiment de « bénédiction » sur Facebook : « Cela signifie beaucoup de voir son enfant avoir un foyer et une ‘famille’ à l’école qui l’aime comme nous l’aimons. »

(Avec l’aimable autorisation de Heather DeVore Lange)

Le directeur de l’école catholique St. Patrick, Nathan Sturtzel, a déclaré à CNN que la décision d’inclure Ariel dans l’album a été facile à prendre. « Il est important pour nous de faire tout notre possible pour favoriser nos relations avec les familles et soutenir les élèves », a-t-il déclaré. « C’était très amusant de l’inclure. Nous avons adoré. »

Hadley Jo a eu sa première crise d’épilepsie à 17 mois alors qu’elle dînait au restaurant McAlister’s Deli avec sa famille. « Elle était sur mes genoux pendant que je mangeais », se souvient Heather, « et sans qu’il n’y ait de signe avant-coureur, mon bébé est tombé dans mes bras, ses yeux ont roulé vers l’arrière et elle se secouait […] C’était terrifiant. »

Hadley Jo avec sa famille et Ariel. (Avec l’aimable autorisation de Heather DeVore Lange)

« Elle a cessé de respirer », a poursuivi Heather, « et j’étais là, comme une mère qui pensait perdre son enfant. » Depuis, Hadley Jo souffre de crises d’épilepsie.

La famille Lange a décidé d’investir dans un chien d’assistance après qu’ils ont vécu un moment de type « eurêka ! » chez la baby-sitter de Hadley Jo. Un grand berger allemand appartenant au fils de la baby-sitter a commencé à se comporter bizarrement, essayant de tirer Hadley Jo sur le sol ; Heather pense que le chien a détecté le début d’une crise, rapporte The Record.

« Ce fut un tournant », a-t-elle dit.

(Avec l’aimable autorisation de Heather DeVore Lange)

Si une crise survient à l’école, Ariel alerte l’enseignant de Hadley Jo en aboyant. Le chien se couche alors sous la fillette de 7 ans afin de l’empêcher de tomber et de se blesser.

Heather a déclaré à CBS News que la plupart des crises de Hadley Jo se produisent en classe, car la motricité fine, la pensée réflexive et les mathématiques sont des facteurs qui contribuent à son épilepsie. C’est pourquoi un assistant à l’enseignement de l’école catholique St. Patrick a suivi une formation spécialisée pour devenir l’un des responsables d’Ariel.

Le premier jour de Hadley Jo à l’école maternelle. (Avec l’aimable autorisation de Heather DeVore Lange)

Selon Heather, Ariel est le seul chien d’assistance connu dans le district de Louisville où vit la famille, car les chiens d’assistance peuvent coûter entre 18 000 et 53 000 € (20 000 et 60 000 $). La famille Lange a acquis leur labradoodle grâce à une collecte de fonds de six mois.

Heather, qui défend ardemment la cause des enfants atteints d’épilepsie, souhaite aider d’autres enfants à avoir leur propre chien d’assistance, après avoir été témoin de l’épanouissement de sa fille avec Ariel. Elle a fondé l’association à but non lucratif « Hope for Hadley Jo » en partenariat avec la Fondation pour l’épilepsie du Kentuckiana, qui poursuit la collecte de fonds vitaux aux familles ayant des besoins similaires.

(Avec l’aimable autorisation de Heather DeVore Lange)

La mère a félicité l’école catholique St. Patrick pour avoir donné de la visibilité à cette cause, qualifiant de « geste significatif » l’inclusion du chien d’assistance de sa fille dans l’album d’école, à la fois sur la page de la classe de maternelle et sur celle de la faculté.

« Je veux vraiment passer le message à l’effet que c’est okay que tout le monde ne se ressemble pas, que tout le monde n’apprenne pas de la même façon, et les autres écoles peuvent le faire aussi », a déclaré Heather au Louisville Courier-Journal. « C’est de la compassion. »

Regardez la vidéo :

RECOMMANDÉ