[Édito] Les héros du passe sanitaire

Par La Rédaction
1 août 2021
Mis à jour: 2 septembre 2021

La gigantesque mobilisation populaire en opposition à l’instauration du « passe sanitaire » et de son système de crédit social est un des plus beaux signes d’espoir de l’été 2021. D’abord parce que, essentiellement pacifique et bon enfant, elle montre des manifestants attachés à leurs libertés mais respectueux de l’ordre, à l’opposé de ce que les rassemblements contestataires et syndicaux exposent souvent avec leurs fumigènes, dégradations, débordements organisés de groupuscules d’extrême-gauche.

Ensuite, parce que les centaines de milliers de « lanceurs d’alerte » contre le passe sanitaire sont si divers dans leurs profils qu’ils illustrent aussi la diversité des Français. Les anciens leaders auto-proclamés des gilets jaunes ont beau tenter de cristalliser autour d’eux un « mouvement » pour tenter revenir sur le devant de la scène, c’est tout juste s’ils sont tolérés dans ces cortèges où l’on croise des étudiants, des familles avec enfants, des retraités, des groupes d’amis, des militants des droits humains, des soignants, des scientifiques. Mais pas de gens cagoulés et destructeurs.

La grandeur de ces rassemblements, que la plupart des médias tente encore de minimiser, n’est pas seulement liée au nombre considérable de personnes qui y participe en plein milieu de l’été (plus de 200 000 personnes « officiellement »…Imaginons ce que seraient les cortèges des grandes villes si nous étions en septembre !). Plus encore que l’ampleur de cet élan populaire qui chaque semaine s’amplifie, que personne ne contrôle et que personne ne manipule, la grandeur du mouvement tient probablement à l’idée de la France qu’il défend. La présence de personnes vaccinées aussi bien que non vaccinées l’atteste, il ne s’agit plus aujourd’hui de craindre les effets secondaires de vaccins expérimentaux mais de refuser la rupture unilatérale par le gouvernement du pacte citoyen.

Il n’est plus possible de taxer les manifestants d’« obscurantistes » ou, comme l’a fait le Président Macron, d’« égoïstes », car dans les rues des grandes villes, c’est pour une certaine vision de la France qu’on manifeste, pour refuser que notre nation devienne, culturellement et politiquement, une colonie occidentale du régime chinois. Combien se souviennent que c’est le président Xi Jinping lui-même qui a offert au président Macron son « soutien » pour mettre en place le passe sanitaire et les outils de traçage de la population française ? Combien ont su que l’installation en France d’un grand centre du géant de la télé-surveillance Huawei a été imposée par le régime chinois début 2020 comme contrepartie à l’envoi de masques de Chine vers la France ? Et que Huawei maîtrise pour encore près de 10 ans l’essentiel des installations 5G en France ?

La marque de gloire de nos héros du passe sanitaire, c’est qu’ils ne souhaitent pas seulement pouvoir entrer librement au cinéma ou dans un restaurant, mais vivre libres dans un pays lui aussi libre d’ingérences étrangères.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ