Un éleveur découvre un colossal mammouth colombien dans sa propriété, il pourrait avoir 20.000 ans

Par EMG Inspired Staff
3 décembre 2019 Mis à jour: 3 décembre 2019

Un éleveur de bétail du Montana était ravi lorsqu’un énorme squelette de mammouth colombien, vieux de 20 000 ans selon les estimations, a été déterré de sa propriété. Cette découverte étonnante pourrait aider à faire la lumière sur la façon dont les mammouths ont vécu et se sont éteints.

Alors qu’il se promenait le long de la rivière Powder dans le Sud-Est du Montana aux États-Unis, un pêcheur à la ligne a croisé plusieurs énormes ossements qui dépassaient du sol de la rivière.

L’homme a donné au musée du comté de Carter une carte de l’emplacement de sa découverte fortuite, en utilisant Google Maps. Le musée a alors contacté le propriétaire, Lee Randall, au sujet d’une possible découverte préhistorique.

Ainsi Lee Randall, un éleveur de bétail, a cherché l’emplacement exact que l’homme avait donné sur la carte. Il a trouvé l’endroit et a vu les ossements sortir de la rive.

Plusieurs spécimens d’os avaient déjà été déterrés de sa propriété, mais ils n’ont jamais été aussi énormes.

« On ne voyait rien d’autre, mais on a continué à descendre et on a trouvé quelques côtes de plus », a dit Lee Randall à la Tribune en 2017.

Lorsqu’ils ont fait cette découverte, c’était déjà à la fin de l’été 2016 ; Lee Randall et une équipe de paléontologues du musée ont donc décidé de fouiller les restes enfouis l’été suivant.

« C’est quelque chose que j’ai toujours eu à l’esprit depuis le début de l’été », a dit Lee Randall.

Ils ont terminé la fouille de tous les ossements au cours des deux étés et les ont ensuite transportés au musée du comté de Carter pour examen. Après enquête, les paléontologues ont confirmé que les os appartenaient à un mammouth colombien, qui aurait existé il y a entre 10 000 et 20 000 ans. Ils ne sont cependant pas sûrs de son sexe.

« C’est l’un des mammouths colombiens les plus complets du Montana », a déclaré Sabre Moore, directeur du Carter County Museum, à The Ekalaka Eagle. « Nous pensons qu’il était assez jeune pour un mammouth, aux alentours de 30 ans. On le sait parce que l’humérus n’était pas encore complètement fusionné. »

La majeure partie du squelette était bien conservée, avec plusieurs côtes, des os de pattes, des défenses « largement intactes » et des molaires.

« La taille des défenses était de 1,80 ou 2,10 mètres, vraiment pas les plus grosses », a dit Lee Randall. « Mais même si elles ne mesuraient que 2,10 mètres, elles étaient colossales. »

« J’étais plutôt ravi de ça », a dit Lee Randall. « C’était un fait exceptionnel pour moi. »

C’est un foyer de fossiles et d’artefacts, on a jusqu’à présent découvert plusieurs restes de dinosaures dans la région de l’est du Montana, dont le « tyrannosaure juvénile le plus complet », selon la Tribune.

Nathan Carroll, conservateur adjoint au Carter County Museum, espère que cette nouvelle découverte pourra les aider à apprendre une ou deux choses sur la façon dont les mammouths ont vécu et ont disparu.

« Nous avons connu des changements assez importants il y a 10 000 ans en ce qui concerne les animaux et le paysage, on ne sait pas très bien pourquoi cela s’est produit, alors chaque fois que nous obtenons de nouvelles informations, c’est très utile pour cette histoire », a dit Nathan Carroll.

Les ossements ont ensuite été envoyés au musée du comté de Carter pour être conservés pendant un an, avant que le personnel ne les reconstitue comme un « puzzle préhistorique ».

« Je suis vraiment enthousiaste de voir à quoi ressemblent le reste du crâne et le reste de l’animal », a dit Nathan Carroll. « Ce n’est pas si commun que ça d’avoir des mammouths qui sortent, donc c’est plutôt chouette qu’on ait réussi à capturer celui-là. »

Le Carter County Museum commencera son projet d’agrandissement en 2020. Une fois son expansion terminée, le mammouth colombien ainsi que de nombreux autres fossiles et artefacts seront exposés.

RECOMMANDÉ