Elle cachait sa mère décédée dans un congélateur pour toucher sa retraite

Par Léonard Plantain
18 novembre 2020
Mis à jour: 18 novembre 2020

C’est une affaire plutôt sordide qui a eu lieu à Horsarrieu (dans les Landes). Une femme doit être jugée pour avoir gardé pendant 7 ans le corps de sa défunte mère dans un congélateur, ceci afin de toucher sa retraite.

L’affaire remonte à mai 2017, lorsque les forces de l’ordre ont découvert dans un jardin (à Horsarrieu) un congélateur qui ne fonctionnait plus avec à l’intérieur le corps d’une femme. Sur place, la propriétaire des lieux avait rapidement reconnu qu’il s’agissait de sa mère, avant de dévoiler son stratagème, rapporte le Sud Ouest.

En effet, en conservant ainsi le cadavre de sa mère, cela lui a permis de ne pas déclarer son décès. Le but : continuer à toucher la retraite de sa défunte mère. Un manège qui a duré pendant 7 ans, pendant lesquels elle a empoché 1 980 euros par mois, soit un total de 166 320 euros.

Concernant les circonstances du décès, l’autopsie avait conclu à une mort naturelle. Ainsi, n’ayant eu aucune responsabilité dans le décès de sa mère, la femme avait été laissée en liberté sous contrôle judiciaire jusqu’à la date de son procès, qui a eu lieu ce mardi à Mont-de-Marsan, relate CNews.

Le jugement n’est pas encore connu, mais au tribunal, la prévenue a dû faire face à de nombreuses parties civiles, comme la Caisse nationale d’assurance vieillesse, la caisse de retraire ARRCO Humanis, la direction générale des finances publiques, le conseil départemental et même son propre frère, qui ne s’attendait pas à une telle découverte macabre.

Nouvel Horizon – Prélèvement obligatoire d’ADN et de sang


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ