Elles ont tout plaqué pour créer une épicerie ambulante desservant l’agglo d’Elbeuf et l’Eure

Par Emmanuelle Bourdy
17 février 2021
Mis à jour: 17 février 2021

Deux jeunes femmes se sont lancées dans l’aventure et ont créé un commerce itinérant. Après avoir réalisé une étude de marché, elles ont décidé de desservir les communes de l’agglo d’Elbeuf (Seine-Maritime) et de l’Eure.

Deux anciennes responsables de magasin d’une chaîne de boulangerie, Estelle Hibert et Jennifer Méliot, ont décidé de se reconvertir, rapporte Actu.fr. Elles ont créé un commerce itinérant qui permettrait de desservir les secteurs « où il n’y a quasiment pas de commerce à proximité », explique Estelle.

Estelle Hibert et Jennifer Méliot ont le souhait de proposer un peu de tout. « On va faire la tournée sur le secteur en proposant de l’épicerie, de la boulangerie, fromagerie, on va apporter un fond de produits dans notre véhicule », précisent-elles. Mais il y aura aussi des légumes et des fruits frais, de la boucherie et volaille, des plats traiteurs et également des pâtisseries. Les deux vendeuses ont d’ailleurs décidé de travailler avec les producteurs locaux pour avoir des produits frais et de saison, de quoi régaler les papilles.

Mais ce qui a vraiment plu aux deux jeunes femmes, c’est le concept. « L’alimentation vient aux clients sans qu’il y ait besoin de faire des courses. On leur redonne du relationnel », indique Jennifer. Les deux femmes n’ont d’ailleurs pas hésité à abandonner sans préavis leur ancien travail pour démarrer cette nouvelle activité. Estelle indique que « ça ne se passait pas très bien », c’est la raison pour laquelle elles ont décidé de partir. « On a travaillé d’arrache-pied dans ce projet », insiste-t-elle.

Avec leur camionnette, Estelle et Jennifer comptent parcourir le département de l’Eure, ainsi que l’agglomération d’Elbeuf, précise encore Actu.fr. « On passera rue par rue, devant chez les gens. On ne s’arrête pas sur une place, on fait du porte-à-porte », indique Estelle. Elles seront également présentes sur plusieurs marchés de l’Eure le matin.

« Nous voulons revenir à l’époque d’antan où il n’avait pas autant de déchets qu’aujourd’hui », confient Estelle et Jennifer, qui mettent un point d’honneur à inscrire leur commerce dans une démarche écologique. D’une part, elles espèrent utiliser le moins d’emballages possibles, et de ce fait inciter les gens à venir « avec leur boîte et/ou bouteille ». D’autre part, elle veulent transformer les invendus en plats. Quant à l’ouverture de ce petit commerce ambulant, elle est prévue pour le 22 février prochain.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ