Elles pensent entendre des chiots pleurer mais trouvent plutôt deux bébés portant toujours leurs cordons ombilicaux

Par EMG Inspired Staff
1 septembre 2019 Mis à jour: 1 septembre 2019

Un bébé est une bénédiction à aimer et à chérir – il suffit de regarder le sourire angélique d’un petit pour faire fondre le cœur le plus froid ! Mais, malheureusement, pour certaines mères en détresse, leur bébé n’est pas un cadeau du ciel. Au lieu de cela, leur nourrisson s’est avéré être pour elles un lourd fardeau dont elles devaient se défaire. Chaque année, des cas d’abandon de nourrissons surviennent dans le monde entier.

Il y a quelques années, en 2017, un groupe de femmes passait à côté d’un buisson à Curitiba, dans l’État du Parana, au sud du Brésil, lorsqu’elles ont entendu les cris de ce qu’elles croyaient être des chiots. Le plus bouleversant, c’est que les femmes ont trouvé autre chose en regardant de plus près.

Les femmes ont repéré dans la brousse deux jumelles nouvellement nées, dont le cordon ombilical était encore attaché. « Je pensais que c’était un chien et quand je les ai regardés, j’ai réalisé que c’était deux bébés », dit Tamela Ribeiro, une des femmes qui a trouvé les bébés, selon Mirror.

Illustration – Shutterstock | kidsnord

Les femmes ont alerté la police, qui a ensuite emmené les deux petits enfants à l’hôpital. Guilherme Zasevski Almeida, porte-parole de la police, a déclaré que les bébés auraient été abandonnés par quelqu’un dans une camionnette blanche – peut-être leur mère – qui a quitté les lieux dans la précipitation.

Selon divers reportages des médias, les médecins ont découvert que les bébés avaient été abandonnés peu après leur naissance. Les filles, qui étaient des jumelles, étaient nées à terme, l’une pesant environ 3 kg et l’autre environ 1,7 kg.

Heureusement, les jumelles, surnommés Eloa, qui signifie Dieu, et Helosia, qui signifie guerrière, par le personnel de l’hôpital, étaient dans un état stable après leur découverte. Selon les médias, l’hôpital prévoyait transférer les deux sœurs dans un établissement de soins pour adoption une fois qu’elles auraient commencé à prendre le poids salutaire dont elles avaient besoin.

Eloa et Helosia ont un mauvais départ dans la vie à cause de leur mère désespérée, qui les a abandonnées dans les buissons et s’en est allée. Peut-être que quand les jumelles seront grandes, elles remercieront le groupe de femmes de les avoir sauvées ? Ce fut le cas de Morgan Hill, qui s’est lancée à la recherche de son « ange gardien », Gerald Rocky Hyatt.

Un jour fatidique d’octobre 1995, Gerald Rocky Hyatt, un ouvrier de la construction, déposait le dernier chargement de déchets dans la benne à ordures à Hoffman Estates, Illinois, Chicago, lorsqu’il entendit un gémissement. Il s’est rendu compte que le son venait d’un sac poubelle blanc scellé à double nœud « qui bougeait ».

« Et je soupçonnais que c’était un bébé. Je n’en étais pas sûr. J’étais nerveux et je ne savais pas trop quoi faire », a déclaré Gerald Rocky Hyatt à KSHB, filiale de NBC. Il s’est précipité vers l’hôpital le plus proche, cherchant de l’aide. Une infirmière nommée Carol Szafranski a ouvert le sac et a trouvé une petite fille aux yeux bleus.

L’histoire de cette petite fille, nommée Mary Grace par les infirmières, a rapidement fait la une des journaux de Chicago. Les autorités ont jugé la mère biologique de Mary Grace, tandis que le bébé a été adopté par Sandi Hill. Sandi Hill a ensuite renommé Mary Grace sous le nom de Morgan Hill.

Morgan Hill savait qu’elle avait été adoptée, mais elle ignorait qu’elle avait été abandonnée par sa mère biologique dans une poubelle. Ce n’est que par Sandi Hill, près de 20 ans plus tard, en 2014, qu’elle a appris la vérité. « En gros, elle pleurait déjà avant de me le dire », a dit Morgan Hill.

Morgan Hill a lu l’incident dramatique dans un recueil de coupures de journaux que sa mère adoptive avait conservé. Depuis lors, elle s’est attachée à trouver l’ouvrier du bâtiment qui lui a sauvé la vie. Elle a ensuite passé deux ans à le retrouver avec l’aide de la station de télévision KSHB, filiale de NBC.

Enfin, le 20 avril 2016, elle retrouve son « ange gardien ». Morgan Hill a rencontré Gerald Rocky Hyatt lors d’un événement de retrouvailles réconfortant. J’ai éclaté en sanglots et la première chose que j’ai dite a été « Merci », a dit Morgan Hill à NBC Chicago. Gerald Rocky Hyatt a dit à Morgan Hill : « Tu n’avais que trois jours la dernière fois que tu étais dans mes bras. »

Sans Gerald Rocky Hyatt, Morgan Hill n’aurait pas survécu. Pour cela, elle était reconnaissante à Gerald Rocky Hyatt de lui avoir donné la chance de vivre « une vie merveilleuse et magnifique avec la famille que j’ai ». « Je ne pourrais jamais assez le remercier », dit-elle.

Grâce à cette histoire, Morgan Hill espère qu’elle pourra sauver des vies en montrant aux mères qu’« il y a tellement d’options et que vous n’avez pas à vous débarrasser de votre bébé ». Elle a dit : « Si mon histoire sauve une vie, ça vaut le coup de la raconter, et je sais qu’elle en a sauvé plus d’une. »

Plutôt que d’abandonner leur nouveau-né d’une manière extrême, en vertu de la loi Safe Haven appliquée dans 50 États des États-Unis, les femmes peuvent légalement remettre leur bébé, jusqu’à l’âge de 30 jours, à un membre du personnel d’un hôpital, d’une caserne d’incendie ou d’un service médical d’urgence. Les mères ne sont pas tenues de donner leur nom ou d’autres renseignements. Le nourrisson recevra ensuite des soins médicaux et sera adopté par une famille.

Veuillez appeler Baby Safe Haven au 1-888-510-2229 si vous avez besoin d’aide. N’abandonnez pas votre bébé, car il existe des options sûres.

RECOMMANDÉ