Emmanuel Macron caricaturé en « démon » en une d’un journal iranien

Par Nathalie Dieul
27 octobre 2020
Mis à jour: 28 octobre 2020

Emmanuel Macron a été critiqué par des quotidiens iraniens pour son soutien aux caricatures du prophète Mahomet. L’un d’eux a même été jusqu’à publier un dessin du président français en diable, sur la première page du journal.

La colère du monde musulman envers Emmanuel Macron ne cesse de croître, en particulier depuis mercredi dernier, jour de l’hommage national rendu à l’enseignant décapité pour avoir montré des caricatures du prophète de l’islam en classe. Les propos du président français lors de son discours, prônant la liberté d’expression et le droit à la caricature, ont mis de l’huile sur le feu dans des relations déjà tendues.

Ainsi, le quotidien iranien Vatan Emrooz, qualifié d’ultraconservateur par Le Courrier international, a publié un dessin d’Emmanuel Macron caricaturé en diable, sur la première page de son édition du 27 octobre.

Le titre de l’article, « Le démon de Paris », s’accorde avec la caricature qui montre un président français avec le visage rouge, de grandes oreilles pointues, des yeux jaunes et des dents acérées. Le quotidien dénonce la « grossièreté » du personnage qui a soutenu « à de multiples reprises la publication des caricatures insultantes » du prophète Mohamet.

D’autres journaux iraniens s’en sont également pris à Emmanuel Macron ce même jour. Toujours en une, le quotidien iranien Javan a publié une photo du président français souriant, avec comme titre « Le Mal », selon le HuffPost.

Un autre journal appelé Kayhan a quant à lui demandé l’expulsion d’Iran de l’ambassadeur de France, « en réponse à l’insolence de Macron ».

FOCUS SUR LA CHINE – Institut Confucius : l’influence de Pékin en France et dans le monde



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ