Emmanuel Macron giflé : Damien Tarel déclare n’avoir « aucun regret »

Par Epoch Times avec AFP
11 septembre 2021
Mis à jour: 13 septembre 2021

À sa sortie de prison le 11 septembre du centre pénitentiaire de Valence dans la Drôme, Damien Tarel, condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir giflé le Président Emmanuel Macron, a déclaré n’avoir « aucun regret ».

« J’exprime aucun regret au sujet de cet acte », a-t-il déclaré sur BFM TV. « Il s’agit juste d’un petit soufflet, je pense que Macron s’en est remis extrêmement bien », a ajouté Damien Tarel, âgé de 28 ans, pour qualifier son geste.

Le 8 juin dernier, en marge d’un déplacement d’Emmanuel Macron dans la Drôme, ce passionné du Moyen Age avait frappé le président de la République au visage au cri de « Montjoie Saint-Denis » (un cri de guerre royaliste, également popularisé par la comédie à succès « Les Visiteurs » en 1993) et « À bas la macronie ».

Jugé en comparution immédiate Damien Tarel a été condamné à dix-huit mois de prison dont quatre mois de prison ferme. Il a finalement passé trois mois derrière les barreaux.

 

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ