Emploi de rêve : une startup recherche des «stagiaires en sommeil» et les paiera 1.300€ pour dormir

Par Nathalie Dieul
10 décembre 2019 Mis à jour: 10 décembre 2019

Dans la grande majorité des emplois, vous seriez viré si on vous surprenait en train de dormir pendant vos heures de travail. Ici, bien au contraire, c’est exactement ce qu’on vous demande en échange de votre chèque de paie : dormir !

Vous ne rêvez pas, il s’agit là d’une offre d’emploi bien réelle, lancée par la startup Wakefit, basée dans la ville de Bengaluru, dans le sud de l’Inde.

La description de l’emploi a de quoi faire rêver – c’est bien le cas de le dire ! « Dormez, c’est tout. Aussi longtemps que vous le pouvez, aussi profondément que vous le pouvez, et de façon aussi compétitive que vous le pouvez. Reposez-vous, c’est tout », indique l’entreprise sur son site web officiel.

Pour ce faire, pas besoin d’aller vous enfermer dans un laboratoire ou un bureau pour « accomplir » votre tâche. Vous ferez vos heures de travail dans le confort de votre foyer, sur le matelas qui vous sera fourni. Le code vestimentaire consiste en un simple pyjama, mais attention : si vous aimez les pyjamas rigolos, vous aurez plus de chances d’être sélectionné.

Parmi les autres plus qui vous permettront de vous démarquer des autres candidats : vous adorez les draps propres et les couvertures douces, vous avez une connaissance approfondie des berceuses – si vous avez de bonnes aptitudes au chant, c’est encore mieux- et vous préférez la camomille aux boissons contenant de la caféine.

Si vous avez également l’aptitude à vous endormir partout et en toute circonstance, peu importe le bruit et la lumière, que vous êtes adepte du bouton snooze de votre réveil, et qu’il vous faut même plusieurs réveils pour arriver à vous sortir du lit, vous êtes le candidat idéal. Par contre, si vous ronflez, vous serez désavantagé.

L’entreprise recherche des candidats qui ne passent pas beaucoup de temps sur les écrans, en particulier sur les médias sociaux, et donne la préférence à ceux qui ignorent les notifications de leur téléphone pendant la nuit.

Si vous êtes sélectionné, on vous demandera de dormir « d’un sommeil de plomb » 9 heures par nuit (avec un minimum de 8 heures), 7 jours sur 7, et cela pendant 100 jours.

RECOMMANDÉ