En 2019, la police américaine a tué deux fois plus de Blancs non armés que de Noirs non armés

Par Nicolas Lecaussin
5 juin 2020
Mis à jour: 5 juin 2020

En 2019, les policiers américains ont tué par balles 1004 personnes, dont la plupart étaient armées ou autrement dangereuses. Les Afro-Américains représentaient environ un quart (235) des personnes tuées par des policiers l’année dernière, un ratio qui est resté stable depuis 2015.

Cette proportion de victimes noires est inférieure au taux de criminalité et de délinquance des Noirs américains. En 2018, dernière année pour laquelle de telles données ont été publiées, les Afro-Américains représentaient 53 % des auteurs d’homicides et ont commis environ 60 % des vols, bien qu’ils ne représentent que 13 % de la population. En 2018, 7407 Noirs ont aussi été victimes d’homicide.

En 2019, sous Trump, la police américaine a tué 9 Noirs qui n’étaient pas armés et 19 Blancs non armés, selon une base de données du Washington Post, contre 38 et 32 respectivement, en 2015, sous Obama. Les neuf victimes noires sans armes représentent 0,1% de tous les Afro-Américains tués en 2019. En revanche, si l’on compare cela au nombre de crimes commis par des Noirs, un officier de police a 18½ fois plus de chances d’être tué par un homme noir qu’un homme noir non armé par un policier.

Sources :
Wall Street Journal: https://www.wsj.com/articles/the-myth-of-systemic-police-racism-11591119883

https://www.pnas.org/content/116/32/15877

Article de Nicolas Lecaussin avec l’aimable autorisation de l’IREF

Directeur de l’IREF, Nicolas Lecaussin est diplômé de Sciences-po Paris, ancien président de l’iFRAP (Institut Français de Recherche sur les Administrations Publiques), fondateur de l’association Entrepreneur Junior et auteur de plusieurs ouvrages sur le capitalisme, l’Etat et les politiques publiques.

Auteur de plusieurs ouvrages dont : Cet Etat qui tue la France (Plon, 2005), L’absolutisme efficace (Plon, 2008), Au secours, ils veulent la peau du capitalisme ! (First Editions, 2009), A quoi servent les riches, coauteur (Lattès, 2012), L’obsession antilibérale française, Anti-Piketty, coauteur (libréchange, 2015).

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celles d’Epoch Times.

RECOMMANDÉ