En Californie, les incendies de forêt ont détruit un sanctuaire pour chevaux maltraités, mais tous les animaux ont survécu

Par Daksha Devnani
24 septembre 2020
Mis à jour: 24 septembre 2020

Les récents incendies qui ont balayé la côte ouest ont causé des dommages importants et brûlé des millions d’hectares de terres. Cependant, parmi tous ces dégâts inimaginables, une femme qui supervise le sauvetage d’un cheval compte ses bénédictions après que ses chevaux ont miraculeusement survécu, alors que le feu a réduit son sanctuaire en cendres et en débris.

(Illustration – ZikG/Shutterstock)

Hyslop Horse Haven, un sanctuaire pour les chevaux maltraités et négligés à Jamul, en Californie, a subi des dommages insurmontables en raison de l’incendie de la vallée. La propriétaire, Patty Hyslop, qui gère le ranch depuis deux décennies, a vu les flammes approcher le 5 septembre et a voulu faire de son mieux pour sauver sa vingtaine de chevaux, selon KGTV.

Cependant, les officiers ont dit à Patty qu’elle allait mourir si elle ne partait pas. Mais la propriétaire déterminée s’est rappelée avoir dit : « Je m’en fiche, je vais rester avec mes chevaux. »

Finalement, elle a été la dernière à quitter la propriété ce jour-là, car elle a essayé de sauver le plus grand nombre de chevaux possible. EMalgré tout , elle a malheureusement dû en laisser quelques-uns derrière elle.

Lorsqu’elle a quitté le ranch, elle craignait le pire. « Je (croyais) que j’allais revenir le lendemain avec des chevaux morts ou gravement brûlés. Et s’ils étaient morts, je pense que je serais morte auprès d’eux. Mon cœur aurait été brisé », a déclaré Patty à Fox 5.

Un lapin traverse la route avec les flammes dégagées par un feu de broussailles le long de la route Japatul lors de l’incendie de la vallée à Jamul, en Californie, le 6 septembre 2020. (SANDY HUFFAKER/AFP via Getty Images)

Miraculeusement, à son retour, les chevaux qui restaient avaient survécu au milieu du sanctuaire qui était en ruine. L’incendie a ravagé plus de huit hangars remplis de médicaments, de nourriture et d’autres équipements. La voiture de golf que Patty utilisait pour se déplacer dans la propriété a également été détruite et transformée en un tas de métal fondu, tandis que les caravanes de certains des volontaires s’étaient malheureusement transformées en cendres.

Malgré les milliers de dollars de dommages subis, Patty est restée reconnaissante que ses animaux aient survécu. « Je pense que c’était beaucoup de chance. Oui, je pense que Dieu nous bénit avec des anges de chevaux, [et Il nous a permis de les sauver] », a-t-elle déclaré à KGTV.

Les pompiers du comté de San Miguel combattent un feu de brousse le long de la route Japatul lors de l’incendie de la vallée à Jamul, Californie, le 6 septembre (SANDY HUFFAKER/AFP via Getty Images)

Pour Patty, qui souffre de sclérose en plaques depuis 20 ans et qui a même été paralysée par le passé, les chevaux sont très importants, car ils l’ont aidée à continuer à vivre malgré l’immense douleur dont elle a souffert.

Les chevaux sont actuellement hébergés au Ranch Lucky Seven alors que Patty travaille à la reconstruction du sanctuaire qui donnait des leçons d’équitation aux enfants de la région pour financer son fonctionnement. De plus, le sanctuaire a également permis aux enfants d’apprendre comment prendre soin des animaux.

(Illustration – Jon Osumi/Shutterstock)

« Le ranch va avoir besoin de nourriture, de médicaments, de matériel de soins et de tous les articles nécessaires aux cours d’équitation (selles, couvertures, harnais, etc). Ils devront reconstruire les unités de stockage et remplacer les machines qui n’ont pas été épargnées par l’incendie », peut-on lire dans une description sur une page GoFundMe créée pour collecter des fonds.

La communauté s’est déjà mobilisée et a récolté plus de 12 000 $. La page précise également que l’argent sera d’abord utilisé pour soigner les chevaux et demande aux gens d’aider à faire des dons de matériel de soins ou de sellerie pour les chevaux, si possible.

Un feu de broussailles empiète sur la route Japatul lors de l’incendie de la vallée à Jamul, Californie, le 6 septembre. (SANDY HUFFAKER/AFP via Getty Images)

Depuis le 18 septembre, Patty et quelques autres personnes sont revenues pour nettoyer le ranch afin qu’elles puissent continuer à sauver les animaux dans le besoin. « Les enfants et les parents aident à nettoyer le ranch. Qu’il s’agisse d’essuyer la suie des barreaux de corral ou de nettoyer les stalles, ils veulent rendre le ranch sûr pour que les chevaux puissent rentrer chez eux », peut-on lire dans une mise à jour de GoFundMe.

FOCUS SUR LA CHINE – 1 M$ retrouvés chez un chef de village

* Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus, à l’origine de la maladie Covid-19, de « virus du PCC » parce que la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ