En Israël, les gyms rouvrent avec le « badge » pour les vaccinés

Par Epoch Times avec AFP
21 février 2021
Mis à jour: 21 février 2021

« C’est un plaisir de reprendre l’entrainement! » Tenue de sport et muscles saillants, Tom John a foncé dimanche matin à sa salle de gym de Tel-Aviv, qui a rouvert ses portes aux personnes vaccinées contre le Covid-19.

L’Etat hébreu a rouvert dimanche les centres commerciaux et les commerces de rue pour l’ensemble de la population dans le cadre de son troisième déconfinement depuis le début de la pandémie.

Si des lieux sont ouverts à tous, d’autres toutefois sont réservés uniquement aux personnes munies d’un « badge vert », signifiant qu’elles ont reçu la seconde dose de vaccin depuis au moins une semaine ou qu’elles ont récupéré de la maladie.

Tom John s’est dûment enregistré avant de se présenter à sa salle de sport à Tel-Aviv, la métropole israélienne au bord de la Méditerranée.

Avoir bien reçu la seconde dose du vaccin

Le trentenaire s’est connecté à l’application de sa salle et y a téléversé son « badge vert », l’attestation en ligne du ministère de la Santé prouvant dans son cas qu’il a bien reçu la seconde dose du vaccin Pfizer/BioNTech, explique-t-il à l’AFP.

« On appuie ici pour télécharger l’attestation du badge vert, et après on peut rentrer quand on veut », montre celui qui reprend l’entrainement en salle après des mois de pause.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en visite à une salle de fitness avant la réouverture le 20 février 2021. Photo de – / POOL / AFP via Getty Images.

« Tout le monde ici a un badge vert … je me sens en sécurité, la salle de sport fait attention, ils nettoient les appareils, ce n’est pas plein comme d’habitude. Il y a peu de monde, mais je me sens bien et je suis content de reprendre », dit-il en regardant la salle clairsemée.

Ora Davidovicz, 90 ans, trépigne d’impatience à l’entrée de la salle de sport située en plein cœur de Tel-Aviv.

« Ca fait presque un an que je ne suis pas allée à la piscine, je suis impatiente, je comptais les jours parce que j’adore nager », lance-t-elle.

« J’ai apporté une attestation comme quoi j’ai été vaccinée … Je n’ai plus qu’à enfiler mon maillot de bain et aller nager. »

48% de la population a eu la première dose 

Plus de 4,3 millions d’Israéliens (48% de la population) ont reçu au moins une dose de vaccin, dont 2,9 millions (32%) la seconde, dans le cadre d’un accord avec la société pharmaceutique Pfizer qui approvisionne rapidement le pays en échange de données médicales sur les effets de la vaccination.

Des données israéliennes publiées vendredi et samedi ont chiffré à 85% l’efficacité de la première dose, deux à quatre semaines après son inoculation, et montrent que le vaccin est efficace à plus de 95% deux semaines après la seconde injection.
-Un agent de santé israélien prépare une dose du vaccin Pfizer-BioNtech aux services de santé dans un gymnase dans le centre d’Israël, le 4 février 2021. Photo par Jack Guez / AFP via Getty Images.

Jogging et T-shirt noir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu samedi soir dans une salle de sport de Petah Tikva, près de Tel-Aviv, invitant les millions d’Israéliens munis de la « carte verte » à se rendre dans les lieux ouverts pour les personnes vaccinées.

« Toute personne en possession de cette carte verte peut aller dans les salles de gym, les cinémas et prochainement les restaurants et les avions », a-t-il déclaré, appelant les Israéliens à se vacciner.

En prenant en compte la durée d’inoculation de la seconde dose et les personnes ayant récupéré de la maladie, le ministère de la Santé chiffre à 3,2 millions le nombre d’Israéliens pouvant dès à présent obtenir le laissez-passer.

Avec la carte verte le pays va rouvrir

« Cette carte verte permet de rouvrir le pays progressivement. S’il vous plaît, utilisez-la, elle est pour vous », a ajouté M. Netanyahu.

Il s’attend toutefois à des pépins techniques au lancement de ce programme critiqué par une partie de la population qui y voit une forme de discrimination contre les non-vaccinés.

Après les salles de sport, les restaurants et les bars seront autorisés à rouvrir à partir du 7 mars, dans ce pays qui a atteint un pic de 10.000 cas par jour à la mi-janvier mais qui est redescendu autour des 4.000 nouveaux cas quotidiens.

Plus de 747.000 cas de Covid-19 ont officiellement été enregistrés en Israël, dont plus de 5.600 décès, depuis le début de la pandémie.

Dans l’espoir, selon les autorités, de limiter la propagation de variants, le gouvernement a interdit fin janvier les vols internationaux depuis et vers Israël, sauf les cargos et quelques exceptions.

Les vols devaient reprendre ce week-end, mais les autorités ont repoussé l’échéance au 6 mars prochain.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ