En Terre Sainte, il pleut du cannabis

Par Epoch Times avec AFP
5 septembre 2020
Mis à jour: 5 septembre 2020

Des centaines de sachets contenant du cannabis sont tombés du ciel cette semaine sur la place centrale de Tel-Aviv, à la grande joie de passants éberlués, qui se sont précipités sur la manne. Un miracle?

« Il est temps mes chers frères. Est-ce un oiseau? Est-ce un avion? Non, c’est le drone vert, qui distribue gratuitement du cannabis depuis le ciel », a écrit le groupe « Drone vert » dans un message sibyllin sur l’application Telegram, selon des médias israéliens.

Devant la mairie de Tel-Aviv

Des centaines de petits sachets ont été largués par drone, faisant le bonheur de passants qui se sont empressés de ramasser les paquets de deux grammes de cannabis étalés sur la place Rabin, devant la mairie de Tel-Aviv.

Interpellées par la police

Les deux personnes qui étaient aux commandes de l’aéronef sans pilote ont été interpellées par la police.

Mais la manne céleste ne devrait pas s’arrêter pour autant, « Drone vert » ayant annoncé que le projet « pluie de cannabis » se poursuivrait chaque semaine dans un endroit différent d’Israël, où au total un kilo de cannabis tomberait du ciel.

Feu vert à l’exportation de cannabis médical

Si Israël a donné son feu vert à l’exportation de cannabis médical, la production, la vente, l’achat et l’utilisation de cette drogue douce pour des usages récréatifs restent des infractions.

FOCUS SUR LA CHINE – le porte-parole chinois sous le feu des critiques

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ