Une enfant de 9 ans au cœur brisé vend des biscuits pour financer les funérailles de son père après un tragique accident de voiture

Par Louise Bevan
14 janvier 2021
Mis à jour: 14 janvier 2021

À la suite du décès de son père dans un accident de voiture, une élève de CM1, du Kentucky, utilise la passion commune qu’ils avaient pour la pâtisserie afin de collecter des fonds pour les funérailles. Pour Kaylei Miller, 9 ans, son père était « tout ».

Kaylei et sa mère, Whitney Barton, de Fairdale à Louisville, Kentucky, ont perdu leur père et mari Jason Barton dans un accident de voiture le 3 janvier. Trois jours plus tard, Kaylei et sa famille se sont mises au travail et ont fabriqué suffisamment de gâteaux pour organiser une vente de pâtisseries.

Kaylei Miller avec son père, Jason (Avec l’aimable autorisation de Whitney Barton)

« Je voulais simplement récolter de l’argent pour que nous puissions organiser les funérailles de mon père », a déclaré Kaylei à ABC 7, ajoutant qu’elle était « très reconnaissante » à tous ceux qui ont acheté des friandises. « J’ai pleuré hier à cause de toutes les personnes qui se sont vraiment souciées de moi. »

Kaylei a préparé une pléthore de friandises, dont un red velvet cake, des brownies, des biscuits aux pépites de chocolat et du pop-corn. Après avoir annoncé la vente de gâteaux du 7 janvier sur les médias sociaux, la nouvelle s’est vite répandue et des files d’attente se sont formées devant le Fairdale Dairy Queen pour soutenir le projet de Kaylei.

Selon une page GoFundMe créée pour la famille en deuil, Jason, père de trois enfants, n’avait pas d’assurance-vie. Sa famille risquait de perdre sa maison.

« La pandémie ne nous empêchera pas de nous soucier des autres », a déclaré Jack, un client de la vente de pâtisseries, à ABC 7. Avec sa femme, Debbie, Jack a fait un don de 1 000 dollars à Kaylei et à sa mère en échange de deux biscuits aux pépites de chocolat.

(Illustration – David Tonelson / Shutterstock)

« Comme ma femme l’a dit, elle a perdu son père quand elle était en CM1 et elle se souvient encore de ce qu’elle a vécu », a expliqué Jack. « Nous savions le genre de douleur que la jeune fille traversait et nous voulions l’aider. »

La tante de Kaylei, Shalena Barton, a fait l’éloge de la communauté pour s’être réunie dans un moment de besoin, et de sa nièce pour avoir été l’instigatrice, « tout comme son père. »

Kaylei avec sa mère, Whitney, et son père, Jason (Avec l’aimable autorisation de Whitney Barton) 

À ce jour, la page GoFundMe de la famille a permis de récolter plus de 34 000 dollars, soit plus de dix fois son objectif initial. Whitney a envoyé un message sincère aux plus de 750 donateurs du fonds le 9 janvier :

« Jamais, en un million d’années, je n’aurais pensé que les gens se soucieraient autant de quelqu’un qu’ils n’ont jamais rencontré… Pas un jour ne passera sans que je [me souvienne], parce que je vois son visage et son grand sourire dans mes enfants tous les jours. »

La mère a ajouté : « La vie nous éprouve parfois et nous ne pouvions pas tout payer, mais grâce à vous et à Dieu, nous pouvons faire quelque chose maintenant et serons en mesure d’aller de l’avant. »

FOCUS SUR LA CHINE – L’alliance de la Chine avec les ex-pays communistes

aA

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ