Pays-Bas: un enfant de 9 ans est sur le point d’obtenir son diplôme de licence en électrotechnique

Par CNN
17 novembre 2019 Mis à jour: 17 novembre 2019

Un enfant prodige belge est sur le point d’obtenir son diplôme de licence (bac+3) à l’âge de 9 ans. Laurent Simons étudie l’électrotechnique à l’Université technologique d’Eindhoven (TUE) aux Pays-Bas, un cursus difficile même pour les étudiants d’un âge moyen.

Décrit par le personnel comme « tout simplement extraordinaire », Laurent est sur le point de terminer ses études en décembre. Il envisage ensuite d’entreprendre un programme de doctorat en génie électrique tout en poursuivant des études en médecine ; a déclaré son père à CNN.

Ses parents, Lydia et Alexander Simons, ont dit qu’ils pensaient que les grands-parents de Laurent exagéraient lorsqu’ils ont dit qu’il avait un don, mais ses professeurs leur ont vite dit qu’ils étaient d’accord. « Ils ont remarqué quelque chose de très spécial chez Laurent », dit Lydia.

Laurent a été mis à l’épreuve test après test parce que les enseignants ont essayé de déterminer l’étendue de ses talents. « Ils nous ont dit qu’il était comme une éponge », a dit Alexander.

Alors que Laurent vient d’une famille de médecins, ses parents n’ont jusqu’à présent reçu aucune explication sur les raisons pour lesquelles leur enfant prodige est capable d’apprendre si vite. Mais Lydia a sa théorie.

« J’ai mangé beaucoup de poisson pendant ma grossesse », plaisante-t-elle.

Le TUE a permis à Laurent de terminer son cours plus rapidement que les autres étudiants. « Ce n’est pas inhabituel », a déclaré Sjoerd Hulshof, directeur de l’enseignement de licence en génie électrique du TUE, dans un communiqué.

« Les élèves spéciaux qui ont de bonnes raisons peuvent convenir d’un horaire adapté. De la même manière que nous aidons les étudiants qui pratiquent un sport de haut niveau. »

Sjoerd Hulshof a dit que Laurent est « tout simplement extraordinaire » et a fait l’éloge du jeune homme.

« Laurent est l’étudiant le plus rapide que nous ayons jamais eu ici », dit-il. « Non seulement il est hyper-intelligent, mais il est aussi très sympathique. »

Laurent a dit à CNN que son sujet de prédilection est le génie électrique, et qu’il va aussi « étudier un peu la médecine ». Ses progrès ne sont pas passés inaperçus. Il est déjà recherché par de prestigieuses universités dans le monde entier, bien que la famille de Laurent ne soit pas disposée à nommer celles d’entre elles qu’il envisage pour son doctorat.

« L’absorption de l’information n’est pas un problème pour Laurent », dit son père. « Je pense que l’accent sera mis sur la recherche et l’application des connaissances pour découvrir de nouvelles choses. »

Si Laurent peut apprendre plus vite que la plupart des gens, ses parents font aussi attention à ce qu’il s’amuse. « Nous ne voulons pas qu’il devienne trop sérieux. Il fait ce qu’il veut », dit Alexander. « Nous devons trouver un équilibre entre le fait d’être un enfant et ses talents. »

Laurent dit qu’il aime jouer avec son chien Sammy et jouer sur son téléphone, comme beaucoup de jeunes. Cependant, contrairement à la plupart des enfants de 9 ans, il a déjà compris ce qu’il veut faire de sa vie : développer des organes artificiels.

En attendant, Laurent doit terminer sa licence et choisir l’établissement d’enseignement qui accueillera la prochaine étape de son remarquable parcours. Avant cela, il prévoit de partir en vacances au Japon pour une pause sans doute bien méritée.

RECOMMANDÉ