Un seul enfant touché par le coronavirus n’entraînera plus la fermeture de toute sa classe

Par Léonard Plantain
18 septembre 2020
Mis à jour: 18 septembre 2020

Ce jeudi 17 septembre, après la décision du Haut Conseil à la santé publique, Olivier Véran a indiqué qu’un élève positif au coronavirus n’entraînera plus la fermeture de sa classe, car « les enfants se contaminent rarement entre eux ».

C’est une bonne nouvelle pour certains, mais une inquiétude pour d’autres.

Ce jeudi, le Haut Conseil à la santé publique a indiqué que les jeunes enfants avaient peu de risque de développer une forme grave du coronavirus, mais aussi qu’ils contribuaient peu à la propagation du virus. Des propos cités par Olivier Véran à l’occasion de son point de presse, relate La Voix du Nord. Ainsi, le protocole sanitaire va être assoupli en cas de contamination à l’école.

Le ministre de la Santé a ensuite précisé : « Les enfants jeunes sont peu concernés. Le risque de transmission existe principalement d’adulte à adulte, d’adulte à enfant, mais rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte », rapporte La Dépêche. L’assouplissement du protocole concernera dorénavant les enfants en maternelle, en primaire et en crèche.

Bien sûr, un enfant malade du Covid-19 doit toujours être mis à l’isolement 7 jours chez lui, mais les autres élèves n’auront plus à l’être en conséquence.

« La situation est évidemment différente si plusieurs enfants d’une même classe sont positifs et s’il y a une chaîne de transmission manifeste », précise tout de même Olivier Véran, qui ajoute qu’hormis cette situation particulière : « Les enfants doivent se rendre à l’école et il n’y a pas lieu de fermer des classes ou des établissements à la première alerte. »

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine menace-t-elle l’ordre du monde ?



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ