Il enferme son chat sur un rebord de fenêtre pendant 2 jours, l’animal chute du 3e étage

Par Léonard Plantain
8 avril 2021
Mis à jour: 8 avril 2021

La semaine dernière à Orly (Val-de-Marne), en plein épisode de fortes chaleurs, un chat a passé 2 jours sur le rebord d’une fenêtre parce qu’il était puni pour avoir fait pipi sur un lit. Afin de tenter d’échapper à son sort, l’animal a alors fait une chute du 3e étage.

C’est une punition qui aurait pu mal finir : la semaine dernière à Orly, des riverains ont remarqué un chat coincé sur le rebord d’une fenêtre au 3e étage d’un bâtiment. Pensant à un oubli, ils ont sonné à la porte du propriétaire pour signaler la présence du chat. Cependant, personne n’a répondu.

Le balcon étant exposé en plein soleil, les riverains inquiets ont décidé d’alerter les autorités. Mais pendant 48 heures, ni la police, ni les pompiers ne se sont déplacés pour porter secours au petit félin, a rapporté BFMTV.

Malheureusement, selon les riverains qui ont filmé la scène, le chat nommé Woodie, désorienté par sa situation, a fini par glisser de la rambarde du balcon du 3e étage.

Ce n’est qu’après l’énorme chute de son animal que le propriétaire a fini par aller le récupérer. Cependant, plutôt que de l’emmener chez un vétérinaire, l’homme a regagné son domicile comme si de rien n’était.

Voyant que les autorités n’étaient pas intervenues, les habitants ont alors prévenu l’APA – l’Action protection animale. L’association est alors intervenue au domicile concerné, accompagnée de la police, a rapporté Le Parisien.

Sur place, l’association a appris du propriétaire que Woodie était resté enfermé sur le rebord de la fenêtre en guise de punition, « parce qu’il avait fait pipi sur un lit », a indiqué Anne-Claire Chauvancy, la présidente de l’Action protection animale (APA).

De plus, l’Association a découvert que Woodie « vivait enfermé dans les toilettes du logement ». Finalement, le pauvre chat a été saisi et pris en charge par l’Action protection animale, qui a déposé plainte pour acte de cruauté. Depuis, Woodie va bien et est en sécurité : « Il est sain et sauf, mais c’est un véritable miracle », a expliqué l’Association sur sa page Instagram.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ