Enfuie d’un élevage intensif, la truie Charlotte est recueillie dans un refuge de la Sarthe

Par Nathalie Dieul
25 juin 2021
Mis à jour: 25 juin 2021

Une jeune truie renommée Charlotte a transformé son destin en s’enfuyant d’un élevage intensif pour se réfugier chez une voisine qui l’a prise en affection. Cette dernière a contacté le refuge GroinGroin, situé à Neuvillette-en-Charnie dans la Sarthe, qui a pris l’animal en charge pour lui permettre de mener une bonne vie au grand air.

La vie de Charlotte a commencé comme celle de n’importe quelle truie d’élevage intensif. « C’est un élevage naisseur-engraisseur, ça veut dire qu’il y a un bâtiment où il y a des truies enfermées avec leurs petits, et ensuite les petits vont dans l’autre bâtiment […] et sont engraissés pour l’abattoir », explique la voisine chez qui la truie s’est réfugiée dans une vidéo produite par le refuge GroinGroin pour raconter l’histoire de ce sauvetage.

« Née dans l’élevage, elle s’était fait attaquer aux oreilles par d’autres cochons, comportement courant en élevage intensif dont les conditions d’enfermement entraînent souvent de l’agressivité entre animaux », racontent les membres du refuge, selon le journal local Les Alpes mancelles.

C’est grâce à ces blessures que la truie s’est retrouvée à l’infirmerie. De là, elle a trouvé une porte ouverte et a traversé la route pour aller se réfugier chez une voisine bienveillante. « Je me suis dit que j’allais pouvoir faire quelque chose », s’est réjouie la bienfaitrice de l’animal. « Je m’en suis donc occupée, même si je ne connaissais pas les cochons de près. Je me suis rendue compte qu’ils sont hyper affectueux et sensibles, en plus d’être intelligents ! »

Cette voisine bienveillante aurait bien voulu adopter et garder la truie, rebaptisée Charlotte. Cependant, pour des raisons financières et matérielles, elle a dû se résoudre à la confier au refuge GroinGroin, soutenu par la Fondation 30 Millions d’amis. Depuis le 8 juin dernier, Charlotte fait désormais partie des 84 pensionnaires – tous des animaux de ferme – du refuge qui permet aux rescapés de vivre au grand air. Ces derniers peuvent être adoptés ou parrainés.

Quant à la bienfaitrice de Charlotte, elle confie avec de l’émotion dans la voix qu’elle a « vraiment eu une relation super chouette avec elle » et que la jeune truie va lui manquer.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ