Nîmes: un élu RN lynché à dix contre un et menacé de mort par des antifas

Par Epoch Times avec AFP
27 octobre 2019
Mis à jour: 28 octobre 2019

Une enquête de police a été ouverte à Nîmes après l’agression d’un conseiller régional appartenant au Rassemblement national, Yoann Gillet, a indiqué le procureur de la République dimanche.

L’élu a expliqué dans un communiqué de presse avoir été victime d’une agression samedi soir à la terrasse d’un bar de Nîmes, où il prenait « un verre avec des jeunes militants du Rassemblement national du Gard ».

Yoann Gillet affirme qu’un groupe de personnes se présentant comme des « antifas » (antifascistes) les a  insultés et menacés de mort, avant de s’éloigner. S’inquiétant de les voir téléphoner, le conseiller régional a  appelé la police.

Le groupe est alors revenu avec « du renfort » et « nous a agressés », selon l’élu. L’un des membres de ce groupe « a d’abord écrasé sa cigarette sur ma joue », décrit M. Gillet, selon qui les six personnes avec qui il se trouvait ont été frappées. « L’un de nos amis a d’ailleurs été transporté aux urgences ».

« J’ai pour ma part été jeté au sol et ai reçu des coups de pied au visage et sur l’ensemble du corps », poursuit M. Gillet dans son communiqué.

Sur Twitter, le procureur de Nîmes, Erick Maurel, a indiqué avoir confié l’enquête à la Sûreté départementale de la police nationale, et a demandé à cette dernière l' »exploration de la vidéo surveillance ».

M. Gillet, qui a raconté son agression sur Twitter et a dit avoir porté plainte, a reçu le soutien de plusieurs élus RN.

La présidente du parti, Marine Le Pen, a elle-même a réagi: « Une fois de plus les milices d’extrême-gauche ont agressé violemment des militants et élus du RN. L’attaque est autant intolérable que la complaisance systématique du pouvoir à l’égard de ces nervis ! Tout mon soutien à Yoann et à nos militants victimes de ces fascistes ! MLP »

Marlène Schiappa apporte son soutien

La secrétaire d’Etat Marlène Schiappa a souhaité lundi un « bon rétablissement » au conseiller régional d’Occitanie Yoann Gillet (RN), victime d’une agression samedi à Nîmes, en soulignant qu’on ne pouvait « excuser les violences contre les élus sous prétexte qu’ils sont RN ».

« Si l’on commence à excuser les violences contre les élus sous prétexte qu’ils sont RN, demain tous les autres motifs de violences seront légitimés », a commenté Mme Schiappa sur Twitter.

« Je souhaite un bon rétablissement à @YoannGillet30 afin que les débats aient lieu sur le plan des idées, jamais par la violence », a ajouté la secrétaire d’État,

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ