Une enquête ouverte après la mutilation et le décès d’un bélier au Pays basque

Par Léonard Plantain
12 janvier 2021
Mis à jour: 12 janvier 2021

Après la découverte d’un bélier mutilé il y a plusieurs jours, la gendarmerie d’Ustaritz au Pays basque (Pyrénées-Atlantique) a décidé d’ouvrir une enquête.

Selon la gendarmerie d’Ustaritz, un bélier a été retrouvé mutilé vers la fin des vacances de Noël, sur la commune voisine de Larressore. La pauvre animal, décédé de ses blessures, a été découvert avec les oreilles coupées, les testicules tranchés et un œil arraché. Des sévices très graves qui rappellent ceux dont ont été victimes plusieurs chevaux ces derniers mois en France, relate 20 Minutes.

Une enquête a ensuite été ouverte par la Gendarmerie. Selon les premières constatations, ces mutilations ne viennent pas d’une attaque animale, mais ont bien été faites volontairement. Elles seraient donc d’origine humaine, relate France Bleu.

Depuis, l’éleveur a porté plainte et les gendarmes ont affirmé être sur une piste sérieuse. Il faut dire qu’à quelques kilomètres de là, deux chevaux avaient également été agressés il y a quelques mois.

Élections américaines – Conservateurs : tous censurés ?


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ