Entreprise anti-gaspi en Moselle : elle récupère des fruits invendus et les transforme en confitures

Par Nathalie Dieul
23 février 2021
Mis à jour: 23 février 2021

Grâce à son initiative, Florence Duchaux résout deux problèmes : d’une part elle évite le gaspillage de fruits invendus, d’autre part elle a créé son entreprise, travaillant à son compte à Hagondange en Moselle plutôt que pour le compte des autres.

En tant que fille d’agriculteur, cette trentenaire était déjà sensible à la question du gaspillage alimentaire. Cette ancienne cadre dans le commerce a finalement créé son entreprise qui permet de sensibiliser au gaspillage alimentaire en proposant « une solution alliant gourmandise, écologie et économie circulaire », indique-t-elle sur le site Internet de son entreprise La fée maraîchère.

Concrètement, son idée est simple : elle récupère les fruits invendus des supermarchés voisins, les transforme en confiture dans le sous-sol de sa maison transformé en laboratoire, puis elle rapporte les pots de produits transformés dans les mêmes grandes surfaces pour les y revendre.

Le gaspillage alimentaire tenant à cœur de cette femme de 38 ans, Florence a démarché les magasins pour leur proposer son idée. « Je me suis rendue compte que des chefs et des directeurs de magasin partageaient mon opinion. On ne peut pas laisser des fruits partir à la poubelle », explique-t-elle au micro de France Bleu.

Les recettes sont élaborées en petites quantités à partir de ce que la jeune femme récupère :« J’ai eu des fraises, donc j’ai fraise-pomme. J’ai fait fraise-banane, kiwi-ananas-mangue, carotte-agrumes ». Aux fruits, elle ajoute parfois des légumes :« Je suis en test pour la courgette, et le poivron, je suis en train de le travailler. »

L’entreprise a été lancée fin janvier, avec une première animation en magasin le 30 janvier dernier. Pour l’instant, la production est d’environ 350 pots de confiture réalisés à partir de 200 kg de fruits récupérés.

La source d’inspiration de Florence est sa grand-mère, qu’elle observait transformer les fruits du verger en confiture pendant son enfance. « Je n’ai rien inventé, j’ai simplement suivi mon histoire, et cela m’a apporté cette réflexion », assure la fée maraîchère.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ