Erdogan, allié de Bakou dans le conflit au Karabakh, en Azerbaïdjan le 9 décembre (présidence)

Par Epoch Times avec AFP
3 décembre 2020
Mis à jour: 3 décembre 2020

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, dont le pays a été le principal soutien de Bakou dans son conflit avec l’Arménie au Nagorny Karabakh, se rendra en Azerbaïdjan le 9 décembre, a annoncé la présidence turque jeudi.

La visite de deux jours de M. Erdogan sera la première d’un chef d’Etat étranger en Azerbaïdjan depuis le cessez-le-feu qui a mis fin début novembre à six semaines de combats et consacré les importants gains territoriaux de Bakou au Nagorny Karabakh.

-Une femme tient une pancarte indiquant « Ne pas permettre un deuxième génocide d’Erdogan » lors d’une manifestation devant la chancellerie à Berlin le 30 septembre 2020. Photo de John Macdougall / AFP via Getty Images.

Parade militaire prévu le 10 décembre

Cette visite coïncidera avec une importante parade militaire que Bakou prévoit d’organiser le 10 décembre.

Pour surveiller le respect de l’accord de cessez-le-feu parrainé par Moscou et qui prévoit l’évacuation par les Arméniens de certaines zones qu’ils contrôlent depuis 30 ans, la Russie a déployé une force de « maintien de la paix » dans la région.

2.783 de ses soldats  morts dans les combats

La Turquie a annoncé mardi avoir signé avec la Russie un accord sur l’établissement d’un centre conjoint d’observation qui aura pour mission de surveiller le cessez-le-feu au Nagorny Karabakh.

-Un homme tient une banderole indiquant « Stop Aliyev, Stop Erdogan » lors d’un rassemblement convoqué par le Conseil de coordination des organisations arméniennes de France pour protester contre le conflit dans le Haut-Karabakh, à Paris, le 25 octobre 2020. Photo de Alain Jocard / AFP via Getty Images.

La Turquie, qui a pris fait et cause pour Bakou dans le conflit, avait salué une « grande victoire » de l’Azerbaïdjan face à l’Arménie au Nagorny Karabakh au lendemain de la signature de l’accord de fin des hostilités.

L’Azerbaïdjan a annoncé jeudi la mort de 2.783 de ses soldats dans les combats. Jusqu’ici, Bakou n’avait pas communiqué ses pertes militaires, fournissant uniquement le bilan des victimes civiles azerbaïdjanaises de ces hostilités.

Nouvel Horizon – Élections Américaines : des témoins rapportent des irrégularités graves

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ