Éric Zemmour attaque son ancien éditeur pour rupture abusive

Par Epoch Times avec AFP
7 juillet 2021
Mis à jour: 8 juillet 2021

Le journaliste et essayiste Éric Zemmour a attaqué en justice son ancien éditeur Albin Michel pour rupture abusive de contrat, a annoncé son avocat.

« Il n’y a jamais eu d’accord entre Albin Michel et mon client pour rompre le contrat », a indiqué le 7 juillet Me Arnaud de Senilhes dans un communiqué. Il ajoute qu’il a assigné l’éditeur « devant le tribunal judiciaire de Paris dès le 30 juin ».

Albin Michel, après avoir édité cinq ouvrages de l’éditorialiste de CNews, avait annoncé fin juin qu’il renonçait à faire paraître le suivant, parce que l’auteur souhaitait « devenir un homme politique » et « faire de son prochain livre un élément clé de sa candidature » à l’élection présidentielle de 2022.

« Jeter aux orties un auteur »

Contacté par l’agence France Presse (AFP), Éric Zemmour a simplement confirmé la procédure en cours et s’est refusé à tout autre commentaire.

Albin Michel n’avait pas répondu aux sollicitations de l’AFP mercredi. Dans un entretien publié mercredi par le magazine Livres Hebdo, le président d’Albin Michel, Gilles Haéri, a déclaré que cette décision n’avait « rien d’idéologique ».

Éric Zemmour n’a jamais fait part publiquement de son intention d’être candidat à la présidentielle. La rupture de contrat avec Albin Michel laisse cet auteur sans éditeur. L’ouvrage était quasi prêt avec des discussions en cours sur la couverture.

« Ni juridiquement ni moralement Albin Michel ne peut décider tout seul dans son coin de jeter aux orties un auteur qu’ils sont allés chercher et moins encore deux mois avant la parution du livre », a estimé l’avocat d’Éric Zemmour.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ