Eric Zemmour chroniqueur sur CNews à partir de lundi malgré les polémiques

Par Epoch Times avec AFP
11 octobre 2019
Mis à jour: 12 octobre 2019

Contre vents et marées, Eric Zemmour débarque à partir de lundi 14 octobre sur CNews. Il occupera le poste de chroniqueur dans une nouvelle émission de débats, diffusée à une heure de grande écoute.

Eric Zemmour âgé de 61 ans, sera de retour sur CNews à partir du lundi 14 octobre. Une information confirmée par Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes du groupe Canal +.« Nous n’offrons pas une tribune sans filtre ni même un créneau d’expression libre, c’est vraiment un face à face avec des fortes personnalités », a déclaré le dirigeant.

Éric Zemmour sera donc bien à l’antenne du lundi au vendredi, « une heure durant, à partir de 19 heures, dans une émission intitulée « Face à l’info » », présentée par Christine Kelly, une ancienne du CSA et de LCI, aujourd’hui dans la bande de Cyril Hanouna sur C8.

C’est donc sur CNews, chaîne d’info appartenant à Vincent Bolloré qu’il fait son retour après en avoir été évincé en 2014 (quand elle s’appelait encore iTélé) pour avoir fustigé les musulmans dans un entretien au journal italien Corriere della Sera.

Zemmour multiplie les provocations

M. Zemmour a de tout temps aimé pourfendre le « politiquement correct », l’anti-racisme ou les « droits-de-l’hommistes ». Il a multiplié les provocations, surfant sur la montée de l’anti-islamisme et dénonçant un déclin de la France.

Parmi ses autres chevaux de bataille identitaires brillent la francisation des prénoms (« Quand on vit en France, on donne un prénom français » à son enfant, en 2009) et l’attribution de crimes à une partie de la population française (« La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait », dans la même émission de Thierry Ardisson).

Même s’il s’en défend, il semble être devenu plus politique en cette rentrée en participant à une convention organisée par des proches de l’ancienne députée d’extrême droite Marion Maréchal. Dans un discours virulent, Eric Zemmour s’en est pris aux immigrés « colonisateurs » et a repris à son compte la théorie du « grand remplacement » de la population blanche et chrétienne par une population immigrée musulmane.

Ce discours, en direct sur LCI, a entraîné l’ouverture d’une enquête par le parquet de Paris pour « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence » et a suscité de nombreuses réactions politiques, associatives et médiatiques.

De son côté, RTL a décidé de prendre ses distances avec le polémiste, qui garde en revanche ses rendez-vous au Figaro (groupe Dassault) et à Paris Première.

CNews assure pour sa part avoir obtenu « des garanties » sur le fait que son collaborateur ne nourrissait pas d’ambition électorale.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ