Espagne : des dizaines de cadavres d’oiseaux sur une route près d’une usine chimique et de Port Aventura

Par Nathalie Dieul
18 février 2020
Mis à jour: 16 mars 2020

En Espagne, une grande quantité d’oiseaux morts sur la route, près du parc d’attraction Port Aventura et d’une usine chimique, amène les gens à s’interroger sur l’origine de ce phénomène encore inexpliqué.

Mi-février, une scène de désolation a été filmée sur la route C-31b, entre Tarragone et Salou. Des dizaines de cadavres d’étourneaux jonchent l’asphalte de la double-voie, rapporte L’Indépendant.

La scène a été filmée au sud-ouest de Barcelone, à quelques kilomètres du parc d’attraction Port Aventura – l’un des plus grands d’Europe – mais également tout près d’un polygone chimique.

Pour le moment, de nombreuses hypothèses ont été avancées en attendant les résultats des analyses des oiseaux.

Selon La Vanguardia, certains avancent que les oiseaux ont bu de l’eau contenant un produit toxique, d’autres croient qu’ils ont plutôt contracté une infection, alors qu’une autre hypothèse avance qu’ils ont été percutés par un camion.

Sur Twitter, d’autres encore font le parallèle avec les centaines d’oiseaux retrouvés morts aux Pays-Bas à la fin 2018  lors des tests d’une nouvelle antenne 5G.

Un groupe d’experts écologistes catalans (GEPEC) a publié une photo de la scène sur Twitter en indiquant que ce lieu est très proche de l’usine chimique de Tarragone, où a eu lieu une grave explosion le 14 janvier dernier dans le complexe d’IQOXE (Industries chimiques d’oxyde d’éthylène). Des témoins ont parlé de « fortes odeurs ».

Selon des sources de La Vanguardia, des personnes qui ont témoigné avoir vu les oiseaux morts ce dimanche 16 février ont indiqué qu’elles « n’avaient perçu aucune odeur étrange comme [des odeurs] de produits chimiques ou quelque chose comme ça ».

Du côté de la mairie de Tarragone, on assure que « pour le moment, rien n’indique une quelconque altération de l’air ».

RECOMMANDÉ