Espagne: masque obligatoire à partir de lundi dans les transports

Par Epoch Times avec AFP
2 mai 2020
Mis à jour: 2 mai 2020

Le port du masque sera une obligation dans les transports publics en Espagne dès lundi pour éviter un rebond des contagions de nouveau coronavirus, alors que le pays entame son déconfinement progressif, a annoncé samedi le chef du gouvernement Pedro Sanchez.

« A partir de lundi, quiconque utilisera les transports publics sera obligé de porter un masque », a déclaré M. Sanchez lors d’une allocution télévisée, en faisant valoir que c’était une conséquence « d’une plus grande activité économique et nécessité de mobilité ». Le gouvernement avait jusqu’ici seulement « hautement recommandé » l’utilisation du masque dans les transports.

La distribution des masques 

Afin que les Espagnols puissent disposer de masques avant de monter dans le métro, le bus ou le train de banlieue, six millions de masques seront distribués lundi à travers le pays devant les grandes gares et stations, a souligné M. Sanchez.

Sept millions seront par ailleurs donnés aux mairies et aux provinces et 1,5 million à des organismes sociaux comme la Croix-Rouge pour qu’ils les distribuent de leur côté, a-t-il ajouté.

L’Espagne, l’un des pays les plus endeuillés par la pandémie avec plus de 25.000 morts, a commencé à assouplir le week-end dernier son confinement imposé le 14 mars et qui était l’un des plus stricts dans le monde.

Les promenades autorisées

Les moins de 14 ans ont le droit de se promener depuis dimanche dernier avec un adulte tandis que tous les autres Espagnols peuvent depuis ce samedi sortir prendre l’air ou faire du sport dans des conditions strictement encadrées.

Auparavant, les Espagnols n’étaient autorisés à quitter leur domicile que pour aller travailler – si le télétravail n’était pas possible – acheter à manger, se rendre à la pharmacie, chez le médecin ou promener brièvement leur chien.

Le déconfinement très progressif du pays doit entrer dans sa première phase le 11 mai, à part dans quelques petites îles qui l’inaugureront dès ce lundi 4.

Les commerces – à l’exception des centres commerciaux – pourront alors rouvrir comme les terrasses des restaurants et bars, mais dans des conditions très particulières.

Le déconfinement par étapes jusqu’au fin juin

Ce déconfinement par étapes doit durer jusqu’à fin juin et dépendra de l’évolution de la pandémie. Tout en exprimant « un message d’espoir », M. Sanchez a appelé à « ne pas baisser la garde ».

« Il est très important d’être conscient qu’il y aura des reprises » de l’épidémie dans les prochains mois, a-t-il dit, en réponse à une question de l’AFP. « Ce dont nous avons besoin, c’est (…) que ces regains soient le moins intenses possible pour ne pas mettre en tension notre système de santé, nos professionnels de santé », a-t-il dit.

Le gouvernement sollicitera mercredi, à la chambre des députés, une nouvelle prolongation pour quinze jours de l’état d’alerte qui était en vigueur jusqu’au 9 mai inclus.

RECOMMANDÉ