Essonne : à la poursuite des auteurs d’un enlèvement, les policiers tombent sur un barbecue géant et se font caillasser

Par Emmanuelle Bourdy
9 avril 2021
Mis à jour: 9 avril 2021

Alors qu’ils recherchaient les auteurs d’un enlèvement, ce dimanche 4 avril, les policiers se sont fait caillasser par des personnes rassemblées à l’occasion d’un barbecue sauvage à Corbeil-Essonnes.

Ce dimanche 4 avril aux environs de 14 heures, dans la commune de Coudray-Montceaux (Essonne), un homme s’est fait enlever de façon violente, relate Le Parisien. Avertis, les gendarmes ont commencé leurs investigations. Il s’avère que l’un des individus impliqués dans l’enlèvement réside vers la place de Montconseil à Corbeil-Essonnes. Vers 16 heures, les forces de l’ordre se sont donc rendues dans cette commune voisine.

Lorsqu’ils sont arrivés sur place, les 8 agents des forces de l’ordre se sont retrouvés nez à nez avec une centaine de personnes attablées à l’occasion d’un barbecue sauvage, alors que les mesures sanitaires imposées par le gouvernement interdisent ce type de rassemblement. Très vite, la situation a dégénéré et les fonctionnaires se sont retrouvés en plein cœur d’un attroupement de personnes autour de leurs véhicules. Des projectiles ont été lancés dans leur direction.

Des renforts sont arrivés rapidement après le début des représailles. Mais les 20 fonctionnaires ont eu bien du mal à surmonter cette foule vindicative, rapporte encore nos confrères du Parisien. Ils ont tenté de s’extraire à coups de gaz lacrymogène et de grenades de désencerclement.

À cause du caillassage dont ils ont été l’objet, l’un des agents s’est retrouvé légèrement blessé à la cheville et l’une des voitures de police a été dégradée. Malgré tout, une source policière précise que la brigade spécialisée de terrain (BST) d’Évry a réussi à interpeller les deux personnes suspectées d’avoir enlevé l’homme en pleine rue à Coudray-Montceaux. De surcroît, trois autres personnes mêlées à cette agression ont également été interpellées pour participation à un groupement en vue de commettre des violences et outrages. Les cinq individus ont ensuite été placés en garde à vue, précise Actu17. Claude Carillo, du syndicat Alliance 91, a déclaré : « Encore une fois, je salue l’engagement des collègues sur une intervention difficile. »

L’homme qui a été enlevé n’a pas été retrouvé par les policiers lors de cette intervention. Il a toutefois contacté le commissariat par téléphone. Déjà connu des services de police pour des délits liés aux stupéfiants selon une source proche de cette affaire, la victime, originaire de Bondoufle précise Le Parisien, n’a cependant pas voulu se rendre au commissariat pour s’expliquer à propos de son enlèvement. Une enquête a été ouverte concernant ces faits d’enlèvement et de séquestration. Elle a été confiée à la gendarmerie de Mennecy et devra poursuivre ses investigations.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ