Essonne : des voleurs de voiture tombent sur des hommes du GIGN qui sortaient de leur entraînement et finissent en garde à vue

Par Séraphin Parmentier
20 septembre 2019 Mis à jour: 20 septembre 2019

Les gendarmes du groupe d’élite venaient à peine de terminer leur séance d’entraînement lorsqu’ils ont aperçu un véhicule suspect qui roulait au ralenti.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 septembre à Guillerval, une commune de moins de 1000 habitants située à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Paris.

Vers 00h30, des hommes du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) sortent d’un entraînement dans leur centre de Guillerval. Ils circulent dans une voiture banalisée lorsqu’ils aperçoivent un véhicule suspect qui roule au ralenti.

Plusieurs personnes sont à bord et paraissent faire des repérages. Les gendarmes du groupe d’élite décident alors de suivre l’automobile.

Celle-ci finit par s’arrêter devant une société de transport où un SUV Toyota semble l’attendre, moteur allumé, en compagnie d’une dépanneuse. Les hommes du GIPN préviennent les gendarmes de la brigade d’Angerville et sortent pour contrôler les occupants.

Des suspects déjà connus de la justice

En arrivant sur les lieux, les gendarmes d’Angerville découvrent que le SUV Toyota a été volé quelques jours auparavant dans le nord de l’Essonne.

En poursuivant leurs recherches, ils retrouveront deux autres SUV haut de gamme entreposés dans un conteneur présent dans les locaux de la société de transport. Les deux véhicules avaient également été dérobés dans le département les dix jours précédents.

Quatre suspects, dont un mineur de 16 ans, ont été placés en garde à vue pour « vol en réunion en bande organisée ». Selon franceinfo, la plupart des individus arrêtés sont déjà connus de la justice pour des affaires de vols.

RECOMMANDÉ