Essonne : ils enfoncent le portail d’une mosquée avec leur voiture et vandalisent l’intérieur du lieu de culte

Par Séraphin Parmentier
3 décembre 2020
Mis à jour: 5 décembre 2020

Des individus ont heurté le portail de la mosquée de Brétigny-sur-Orge avant d’enfoncer la porte d’entrée principale et de déverser le contenu d’un extincteur à l’intérieur du lieu de culte.  

Les faits se sont déroulés dans la matinée du mercredi 2 décembre à Brétigny-sur-Orge, une commune d’un peu plus de 26 000 habitants située à une quarantaine de kilomètres au sud de Paris.

Selon Le Parisien, un véhicule à bord duquel se trouvaient au moins deux personnes a foncé sur le portail de la mosquée de la ville aux alentours de 6 h. La voiture a ensuite heurté la porte d’entrée du lieu de culte en marche arrière.

Les passagers ont alors pénétré à l’intérieur de la mosquée où ils auraient vidé le contenu d’une extincteur, notamment dans la salle de prière réservée aux hommes. Surpris par un fidèle de la mosquée, les auteurs ont fini par prendre la fuite.

« Heureusement qu’on les a fait fuir. S’ils étaient restés plus longtemps, les dégradations auraient été bien plus importantes, nous conservons beaucoup de choses fragiles ainsi que du matériel électronique », a déclaré Mahmoud Boudokhane, ancien secrétaire de l’association culturelle des musulmans de Brétigny-sur-Orge, aux journalistes du quotidien francilien.

Une plainte a été déposée et les policiers se sont rendus sur place afin de procéder aux constatations d’usage.

« De telles dégradations ne sont pas acceptables » 

Nicolas Méary, le maire (UDI) de Brétigny-sur-Orge, s’est également rendu sur les lieux afin de constater les dégâts.

« À ce stade nous ne connaissons pas les raisons de cette intrusion et de ces dégradations, le véhicule qui a enfoncé le portail aurait été retrouvé incendié dans une commune voisine. L’enquête est en cours. J’espère qu’elle retrouvera les coupables et précisera leurs intentions. Il faut pouvoir comprendre pourquoi un tel acte », a indiqué l’édile dans un billet publié sur la page Facebook de la ville.

« La liberté de culte est un principe fondamental de notre République française auquel il n’est pas possible de déroger. C’est vrai pour les musulmans, comme pour les chrétiens, comme pour toutes les autres communautés religieuses. Notre laïcité interdit toute intimidation, et attache des circonstances aggravantes à toute agression à l’encontre des lieux de culte. De telles dégradations ne sont pas acceptables », ajoute-t-il.

« Ces dégradations nous rendent d’autant plus tristes, qu’à Brétigny, nous nous efforçons collectivement de faire en sorte que chacun puisse vivre sereinement, dans le respect de l’autre. Je salue le travail qui a été mené par les équipes de la mosquée, et par les responsables des autres communautés depuis des années. La discussion avec les pouvoirs publics a toujours été particulièrement constructive. Le dialogue interreligieux a été soutenu », conclut M. Méary.

D’après Lehsen Moukaddi, trésorier de l’association culturelle des musulmans de Brétigny-sur-Orge, la mosquée devrait rouvrir « dès que toutes les conditions seront réunies ».

FOCUS SUR LA CHINE – Un homme proteste et déclenche une explosion en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ