Essonne : des policiers agressés par une cinquantaine d’individus à Étampes pour récupérer une moto volée

Par Léonard Plantain
14 avril 2021
Mis à jour: 14 avril 2021

Dimanche 11 avril, les policiers d’Étampes (Essonne) ont été agressés par une cinquantaine d’individus alors qu’ils tentaient de récupérer une moto volée. Deux suspects ont été interpellés.

D’abord publiée sur le réseau social Snapchat, la vidéo d’un des agresseurs ne laisse aucun doute sur leurs intentions : « Allumez-les ! Niquez-les ! Niquez-les leurs mères ! » hurle-t-il, alors que de nombreux autres individus s’en prennent à une voiture de police, qui finit par quitter les lieux précipitamment, a rapporté Actu17.

Une scène de violence qui s’est produite vers 17 heures dans le quartier de Guinette, à Étampes :

Tout a commencé lorsqu’un homme, venu à un rendez-vous pour vendre sa motocross, a été agressé par un groupe de personnes pour lui voler sa moto. Une situation qui a rapidement dégénéré lors de l’arrivée des policiers.

En effet, alors qu’ils ont tenté de stopper le voleur sur la moto et que celui-ci a fini par abandonner l’engin en prenant la fuite à pied, les policiers ont ensuite été agressés par une cinquantaine d’individus, venus d’un tournoi de football qui se déroulait non loin de là et qui avait réuni environ 200 spectateurs.

S’en est suivi de nombreux jets de projectiles, des insultes et des appels à la violences.

Face à cette attaque, des renforts de police ont été demandés, mais aussi de gendarmerie. Sur place, une autre séquence a été filmée, puis publiée sur les réseaux sociaux, montrant l’interpellation d’un suspect :

Au final, deux mineurs de 17 ans ont été interpellés et la moto a été récupérée par les forces de l’ordre. Un policier a été légèrement blessé, après avoir reçu une pierre sur la tête, et deux voitures de police ont été dégradées. Une enquête, confiée à la sûreté urbaine, est également en cours.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ