Essonne: un adolescent de 15 ans meurt poignardé dans un règlement de compte entre quartiers à Draveil

Par afp
30 juillet 2020
Mis à jour: 30 juillet 2020

Saïdou, un adolescent de 15 ans a été tué d’un coup de couteau lors d’une rixe impliquant une vingtaine de personnes jeudi soir à Draveil (Essonne), a-t-on appris jeudi de sources concordantes. 

La victime « présentait une plaie par arme blanche dans le dos », a confié une source proche du dossier. Elle est décédée sur place peu après minuit. Le parquet d’Evry a ouvert une enquête pour homicide volontaire, confiée à la police judiciaire de Versailles. Selon les premiers éléments de l’enquête, une rivalité entre bandes de quartiers différents serait à l’origine de la rixe.

Si la cause était confirmée, il s’agirait du deuxième décès en deux semaines dans le département de l’Essonne lié à des rivalités de quartier. Le 16 juillet, un jeune homme de 20 ans est mort à Massy après avoir reçu des coups de couteau à la jambe et une balle dans le dos.

Dans ce dossier, six personnes ont été mises en examen pour assassinat et tentative d’assassinat en bande organisée, et placées en détention provisoire. Parmi elles, deux mineurs de 16 et 17 ans et quatre majeurs âgés de 18 à 22 ans, selon une source proche du dossier.

Tous ont déjà été condamnés par la justice, notamment pour trafic de stupéfiants pour certains d’entre eux. Selon une source proche de l’enquête, trois des mis en cause, issus d’une même fratrie, ont « évoqué une opposition entre les quartiers Emile-Zola et de la Place de France », où est morte la victime, pour expliquer les faits.

Le jeune homme de 20 ans tué était pourtant lui originaire de Chilly-Mazarin, une commune voisine de Massy.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ