Est-ce que commettre une infraction peut être légitime quand on est dans le besoin ?

Par Emmanuelle Bourdy
12 septembre 2020
Mis à jour: 12 septembre 2020

Alors que l’affaire des squatteurs de Théoule-sur-Mer fait couler beaucoup d’encre, nombreux sont ceux qui trouvent que la procédure pour récupérer sa demeure lorsque des squatteurs y ont élu domicile peut être extrêmement longue. À ce propos, l’intervention sur le plateau de CNews de l’adjointe à la maire de Paris Anne-Claire Boux, a laissé les invités assez surpris.

Henri Kaloustian souhaitait passer ses vacances dans sa résidence secondaire. En arrivant chez lui, il constate que toutes les serrures ont été changées. Des squatteurs, un couple et leurs deux enfants, y ont élu domicile. Les squatteurs avaient affirmé qu’ils n’avaient nulle part où aller et que quelqu’un leur avait « donné les clefs » de la propriété de M. Kaloustian, ainsi que le relatait Nice-Matin.

Les squatteurs sont enfin partis de la maison de ce couple de retraités, mais après de nombreux rebondissements. Henri Kaloustian estime qu’il est urgent de changer la loi, trop clémente vis-à-vis des squatteurs. Car si les Kaloustians ont récupéré leur maison après quelques semaines seulement, la procédure peut s’avérer beaucoup plus longue juridiquement, certaines affaires pouvant effectivement se régler au bout de deux longues années.

Lors de l’émission L’Heure des choix sur CNews, ce mardi 8 septembre, la question de savoir si la loi était trop avantageuse à l’encontre des squatteurs a été évoquée. C’est alors qu’Anne-Claire Boux, adjointe d’Anne Hidalgo, a surpris l’assistance par sa réponse. Concernant les squatteurs, « vous ne savez pas dans quelles conditions vit cette personne. Est-ce que c’est un sans-abri ou pas ? » s’est interrogée l’adjointe à la maire de Paris sur le plateau. Les invités ont été surpris par cette intervention, qui laissait présager que squatter était légitime dans le cas où les squatteurs n’avaient pas de grands moyens financiers. Anne-Claire Boux s’est reprise en soulignant : « Mais ça n’est pas le débat, il fait une infraction. »

FOCUS SUR LA CHINE – Des poissons morts sur 4 km de plage en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ