États-Unis : 47 victimes secourues, 102 arrestations dans le cadre d’une opération contre la traite des êtres humains

Par Allen Zhong
1 septembre 2021
Mis à jour: 1 septembre 2021

Une opération de lutte contre la traite des êtres humains à laquelle se sont joints 12 États a permis de sauver 47 victimes et d’arrêter 102 personnes, a annoncé le 27 août le procureur général du Missouri, Eric Schmitt.

« Grâce à des opérations de lutte contre la traite des êtres humains axées sur les trafiquants et les victimes, le Missouri et les États participants ont pu sauver 47 victimes et travailleurs du sexe, fournir les services médicaux nécessaires à 41 d’entre eux et arrêter 102 personnes à travers le pays, en lien avec la traite des êtres humains », a déclaré le bureau du procureur général du Missouri dans un communiqué.

Selon les informations fournies par le bureau du procureur général du Missouri, l’opération a permis de sauver des victimes et de procéder à des arrestations dans 12 États.

Missouri : 4 victimes sauvées, 2 arrestations effectuées
Illinois : 1 victime secourue, 3 arrestations effectuées
Iowa : 11 arrestations effectuées, une grande quantité d’argent saisie
Kentucky : 21 victimes adultes secourues, 2 victimes mineures secourues, 46 arrestations effectuées
Minnesota : 8 victimes secourues, 3 arrestations effectuées
Nebraska : 7 arrestations
Dakota du Nord : 6 victimes secourues, 3 arrestations effectuées
Oklahoma : 1 victime secourue, 7 arrestations effectuées
Tennessee : 4 arrestations effectuées
Texas : 4 victimes secourues, 2 arrestations effectuées
Wisconsin : 5 arrestations effectuées
Dakota du Sud : 9 arrestations

L’opération, baptisée Operation United Front (opération front uni), était dirigée par le bureau du procureur général du Missouri et la patrouille routière de l’État du Missouri, auxquels se sont joints divers services de police de l’Iowa, du Kentucky, du Minnesota, du Nebraska, du Dakota du Nord, de l’Oklahoma, du Dakota du Sud, du Tennessee et du Texas.

Le bureau des enquêtes sur la sécurité intérieure (Homeland Security Investigations) et le FBI ont également collaboré à ces démarches.

La patrouille routière de l’État du Missouri et le bureau du procureur général du Missouri ont servi de centre de communication principal pour coordonner les opérations des autres États, tandis que chaque État a mené sa propre opération simultanément.

Le Missouri a également offert aux États participants une formation et des conseils sur la façon de mener ces opérations.

« L’opération Front uni est une opération sans précédent de lutte contre la traite des êtres humains qui a mis en commun des services de police de différentes juridictions, ce qui arrive rarement. Lorsque nous travaillons ensemble, nous pouvons changer les choses et lutter plus efficacement contre la traite des êtres humains, un crime qui est souvent de nature multijuridictionnelle », a déclaré M. Schmitt.

Selon les données du FBI, 1 883 infractions de traite des êtres humains ont été signalées en 2019, dont 875 ont été classées ou fermées, y compris 18 infractions impliquant des victimes de moins de 18 ans.

Le terme « classé » ou « fermé » signifie généralement que les services de police ont procédé à des arrestations, que les suspects ont été inculpés, que l’affaire a été remise entre les mains du tribunal en vue d’une poursuite ou que le délinquant a été identifié.

Allen Zhong est un rédacteur et journaliste de longue date pour Epoch Times. Il a rejoint le Epoch Media Group en 2012. Il s’intéresse principalement à la politique américaine.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ