[États-Unis] Une femme de 68 ans meurt après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19, selon la famille

Par Isabel van Brugen
29 mars 2021
Mis à jour: 29 mars 2021

Aux États-Unis, une femme de 68 ans de l’État du Kansas est décédée le lendemain d’une réaction à un vaccin contre le Covid-19, selon des membres de sa famille.

Dans une notice nécrologique de la maison funéraire Becker Dyer-Stanton, les membres de la famille ont écrit que Jeanie M. Evans d’Effingham, mère de cinq enfants, est décédée inopinément le 24 mars à l’hôpital Stormont-Vail « d’une réaction au vaccin [contre le] Covid ».

Selon les enregistrements de la répartition téléphonique des services médicaux d’urgence, une femme de 68 ans a eu une réaction allergique sur un site de vaccination contre le Covid-19, le centre Keystone Learning Services à Ozawkie, vers 16 heures le 23 mars, rapporte KMBC.

La femme avait des difficultés à respirer et à parler, et on lui a injecté un EpiPen, selon les enregistrements de la répartition. Les services médicaux d’urgence avaient également demandé un transport aérien vers l’hôpital de Stormont-Vail.

La porte-parole du ministère de la Santé et de l’Environnement du Kansas (KDHE), Kristi Zears, a déclaré au Wichita Eagle que Mme Evans avait eu une réaction allergique (anaphylaxie) dans la période d’attente, après avoir reçu la piqûre d’EpiPen. Elle a été transportée à l’hôpital, où son décès a été constaté le lendemain.

Il n’est pas clair si Mme Evans avait des problèmes de santé sous-jacents. Le KDHE n’a pas indiqué quel vaccin contre le Covid-19 avait été administré. Jusqu’à présent, trois vaccins contre le Covid-19 ont été approuvés pour utilisation aux États-Unis : Pfizer/BioNTech, Moderna, et Johnson & Johnson.

Kristi Zears a noté que le décès de Mme Evans fera l’objet d’une enquête approfondie, conformément au protocole standard.

« Tant que l’enquête n’est pas terminée, il est prématuré d’attribuer une cause spécifique au décès », a-t-elle ajouté.

Epoch Times a contacté le Ministère pour obtenir des précisions sur cette affaire.

La Dre Soumya Swaminathan, chercheure clinicienne à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré ce mois-ci qu’il n’y a pas de preuve suggérant un lien entre un quelconque vaccin contre le Covid-19 et les décès.

« Il n’y a pas de décès documenté qui ait été lié à un vaccin contre le Covid », a déclaré Dre Swaminathan aux journalistes le 15 mars.

Les Centres de prévention et de contrôle des maladies des États-Unis (CDC) ont indiqué à Epoch Times dans un courriel qu’en date du 8 mars, plus de 92 millions de doses de vaccins à ARNm contre le Covid-19 avaient été administrées, et que 1 637 décès étaient survenus à la suite de ces injections aux États-Unis.

Epoch Times n’a pas été en mesure de confirmer de manière indépendante les chiffres du CDC. Selon les données du site web du Système de consignation des événements adverses liés aux vaccins (Vaccine Adverse Event Reporting System, VAERS), 1 136 décès étaient survenus en date du 26 février 2021, aux États-Unis.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ