États-Unis – Un grand-père accusé pour la mort d’une fillette tombée lors d’une croisière comparaît devant le tribunal

Par Paula Liu
23 novembre 2019
Mis à jour: 23 novembre 2019

Le grand-père de la fillette d’un an décédée après la chute d’une croisière a été accusé d’homicide par négligence.

ABC News a rapporté que le grand-père, Salvatore Anello, semblait silencieux et stoïque lors de sa comparution devant le tribunal à Porto Rico mercredi. Sa caution a été fixée à 80 000 $ US, selon le journal télévisé.

Au cours de l’enquête préliminaire de Salvatore, les procureurs ont déclaré qu’ils avaient des éléments de preuve qu’ils voulaient présenter au juge et qu’ils ne poursuivraient pas une accusation d’homicide par négligence à moins d’avoir des preuves, a rapporté ABC. La juge Gisela Alfonso Fernandez a accepté de reporter la procédure jusqu’au 17 décembre, donnant ainsi à l’accusation le temps de préparer ces preuves.

La fillette, Chloe Wiegand, âgée de 18 mois, se trouvait au 11e étage du bateau avec sa famille en juillet alors qu’il était à quai à San Juan. Son grand-père la tenait quand il l’a placée sur une balustrade devant une fenêtre en verre, pensant qu’elle voulait frapper sur le verre comme elle le faisait souvent. Cependant, la fenêtre était ouverte et quand Chloé s’est penchée en avant, elle est tombée à mort, a rapporté ABC, a rapporté ABC.

Chloé, âgée de 18 mois, qui est morte en tombant de la fenêtre d’un navire de croisière amarré à San Juan, Porto Rico, en juillet 2019. (Avec l’aimable autorisation de la famille Wiegand)

« En principe, son grand-père la soulève et la met sur une balustrade en pensant qu’il y a du verre parce que c’est clair, mais il s’avère qu’il n’y avait pas de verre. Elle va frapper sur le verre comme elle l’aurait fait sur l’une de ces patinoires de hockey, et l’instant suivant, elle est partie », a dit Michael Winkleman, l’avocat de la famille, ajoutant que Chloé aimait frapper sur les vitres dans les stades de hockey lors des parties dans lesquelles jouait son grand frère.

Salvatore était « hystérique » après la mort de sa petite fille, selon People Magazine. La mère de Chloé, Kimberly Wiegand, a dit que Salvatore lui a dit, à elle et à son mari, Alan Wiegand, qu’il pensait qu’il y avait du verre.

« Il va pleurer encore et encore et encore. À aucun moment – jamais – il n’a jamais mis nos enfants en danger », a dit Kimberly. Alan, le père de Chloé, a dit que Salvatore était bouleversé et qu’on pouvait à peine le regarder sans qu’il pleure.

Selon la revue, Salvatore était très proche de sa petite-fille.

Chloe Wiegand, 18 mois. (Avec l’aimable autorisation de la famille Wiegand)

La famille de l’Indiana attribue l’accident à la compagnie de croisières et Me Winkleman a déclaré qu’ils attendaient toujours de voir une séquence vidéo de l’incident avant le procès, a rapporté ABC.

« Nous les en blâmons évidemment. Un million de choses auraient pu être faites pour rendre cela plus sûr. Je sais que ma mère demandait aux gens: ‘Pour quelle raison y avait-t-il une fenêtre ouverte au 11e étage sans protection ?’ », a dit Kimberly.

M. Winkleman a souligné que la mort aurait pu être évitée si la compagnie de croisières avait suivi la procédure appropriée pour les fenêtres.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ