Vous êtes toujours « en vie » après la mort, c’est ce que disent les chercheurs qui étudient l’esprit conscient

Par EMG Inspired Staff
9 novembre 2019 Mis à jour: 10 novembre 2019

Que se passe-t-il après votre mort ? Une équipe de chercheurs à New York est peut-être sur le point de résoudre ce mystère. Ils ont conclu que l’on reste pleinement conscient au moment de la mort.

Auparavant, les sceptiques écartaient les déclarations d’expériences de mort imminente et les attribuaient souvent à des facteurs physiologiques et psychologiques. Cependant, dans une étude, des chercheurs ont découvert qu’après la mort du corps et la cessation de tout signe de vie, la conscience d’une personne reste active.

En d’autres termes, la personne est consciente de sa mort. Si cette personne se trouve dans une chambre d’hôpital, elle peut même entendre les médecins annoncer sa mort.

(Illustration – Shutterstock | l i g h t p o e t)

Un film est sorti dans les années 1990, L’Expérience interdite ou Lignes interdites au Québec (Flatliners), où cinq étudiants en médecine ont délibérément arrêté leur cœur pendant de brèves périodes afin de faire l’expérience de l’après-vie. Une équipe de chercheurs de la Langone School of Medicine de l’Université de New York a également examiné ce phénomène.

L’équipe a étudié des patients en Europe et aux États-Unis qui ont été ramenés à la vie après un arrêt cardiaque (ou une crise cardiaque).

« Techniquement, c’est comme ça que vous obtenez un état de mort, tout est basé sur le moment où le cœur s’arrête », a déclaré Sam Parnia, directeur de la recherche sur les soins critiques et la réanimation de l’Université de New York, à Live Science. « Une fois que cela se produit, le sang ne circule plus dans le cerveau, ce qui signifie que la fonction cérébrale s’arrête presque instantanément. »

(Illustration – Shutterstock | sfam_photo)

Cependant, selon le Dr Parnia, de nombreux patients réanimés ont fait l’expérience détaillée de l’audition et de la visualisation de ce qui se passait autour d’eux, même après leur déclaration de décès.

« Ils vont décrire avoir regardé des médecins et des infirmières travailler et avoir conscience de conversations entières, de choses visuelles en cours, dont ils ne devraient pas avoir connaissance », a déclaré le Dr Parnia.

(Illustration – Shutterstock | Tyler Olson)

Leurs histoires ont ensuite été vérifiées par le personnel médical présent sur les lieux. Le Dr Parnia et son équipe étudient en permanence ce qui se passe précisément après le décès.

« Nous essayons de comprendre les caractéristiques exactes de ce que les gens éprouvent lorsqu’ils passent par la mort, parce que cela va refléter l’expérience universelle que nous vivrons tous après notre trépas », a-t-il ajouté.

En outre, le Dr Parnia a déclaré : « Parallèlement, nous étudions également l’esprit et la conscience humaine dans le contexte de la mort, afin de comprendre si la conscience est annihilée ou si elle persiste après le décès pendant un certain temps et en quoi cela se rapporte à ce qui se passe dans le cerveau en temps réel. »

Se référant aux personnes qui ont vécu une expérience de mort imminente, le Dr Parnia a déclaré : « Ce qui a tendance à arriver, c’est que les personnes qui ont vécu ces expériences très profondes reviennent transformées de manière positive : elles deviennent plus altruistes, plus engagées à aider les autres. Elles trouvent un nouveau sens à la vie après avoir rencontré la mort. »

Dans une étude antérieure réalisée en 2013, des chercheurs de l’Université du Michigan avaient découvert qu’il existait la preuve d’une « brève intensification d’énergie cérébrale » lors du décès d’une personne.

Ces découvertes récentes soulèvent d’importantes questions : si un corps physique est mort et a cessé de fonctionner, comment une personne pourrait-elle rester consciente ? Cela ne prouve-t-il pas que la pensée n’émane pas du cerveau, comme le suggèrent les scientifiques, mais d’une conscience spirituelle, semblable à une âme, qui n’est pas restreinte par le corps ?

RECOMMANDÉ