Étude : les chiffres relatifs aux hospitalisations dues au Covid-19 pourraient être considérablement exagérés

Par Li Hai
22 septembre 2021
Mis à jour: 23 septembre 2021

Une étude récente montre que le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 aux États-Unis pourrait être très exagéré, car près de la moitié des patients hospitalisés ne présentent que des symptômes « légers », ce qui laisse penser qu’ils ont probablement été admis pour des raisons indépendantes du Covid-19.

L’étude (pdf), menée par la faculté de médecine de Harvard, le centre médical de Tufts et le Système de santé des anciens combattants, est en cours d’examen par les pairs.

« Avec la généralisation de la vaccination, la définition actuelle des hospitalisations dues au Covid-19 englobe progressivement plus de diagnostics légers ou fortuits, par exemple, des cas identifiés avant une intervention chirurgicale ou avant la sortie de l’hôpital, plutôt que des hospitalisations dues à un Covid-19 sévère », peut-on lire dans l’étude.

L’étude souligne qu’avec le test de dépistage Covid-19 systématique, et souvent obligatoire, pour toutes les admissions, le nombre d’hospitalisations causées par le virus du PCC peut être « considérablement » surestimé.

« Dans une population infantile, 41 % des admissions signalées associées à l’infection par le SRAS-CoV-2 étaient dues à des raisons autres que le Covid-19, des taux similaires à ceux trouvés lorsque la définition simple de la maladie modérée à sévère était appliquée dans notre groupe », l’étude de la population plus âgée continue, en citant deux études précédentes.

Les deux études pédiatriques, qui ont déjà fait l’objet d’un examen par les pairs et ont été publiées au mois de mai, sont parvenues à des conclusions similaires. L’une d’entre elles a affirmé que la plupart des enfants hospitalisés qui ont été testés positifs pour le Covid-19 étaient asymptomatiques ou avaient une raison d’être hospitalisés autre que le Covid-19. L’autre étude a conclu que « 45 % des admissions ont été classées comme peu susceptibles d’être causées par le SRAS-CoV-2 ».

Le réseau de surveillance COVID-NET des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) définit une hospitalisation Covid-19 comme tout patient admis à l’hôpital dans les 14 jours suivant un diagnostic d’infection par le virus du PCC confirmé en laboratoire, quelle que soit la raison de l’admission.

Les auteurs de la nouvelle étude ont analysé les dossiers électroniques de plus de 47 000 hospitalisations liées au Covid-19 dans les hôpitaux du ministère des anciens combattants du pays. Les patients hospitalisés qui nécessitaient une oxygénation supplémentaire ou dont le taux d’oxygène dans le sang était inférieur à 94 % ont été classés comme souffrant d’une maladie modérée à grave. Les autres étaient considérés comme légers ou asymptomatiques.

Ces critères ont été adaptés à partir du critère de gravité Covid-19 des Instituts nationaux de la santé (NIH) et ont été sélectionnés en fonction de leur capacité à être saisis à partir des dossiers médicaux électroniques, lit-on dans l’étude. L’âge médian des patients analysés dans le rapport était de 71,1 ans, note l’étude.

L’étude suggère que le CDC devrait envisager de mettre à jour la définition des hospitalisations dues au Covid-19 afin de différencier les hospitalisations « causées par » le Covid-19 des hospitalisations « associées au » Covid-19.

L’étude indique également que la mise à disposition des vaccins contre le Covid-19 a contribué à réduire la proportion d’hospitalisations modérées à sévères liées au Covid-19. Dans le même temps, la proportion d’infections par le Covid-19 a été modifiée pour être dominée par le variant Delta.

Selon les CDC, la dernière moyenne sur 7 jours du nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 pour la période du 11 au 17 septembre est de 83 829. La moyenne la plus élevée sur 7 jours était de 123 845, enregistrée au mois de janvier dernier.

Les responsables du CDC n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire formulée par le journal Epoch Times.

 

Li Hai est journaliste à New York pour le journal Epoch Times.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ