Un étudiant a découvert le crâne d’un dinosaure âgé de 65 millions d’années – il a de grands projets pour lui donner une seconde vie

Par Venus Upadhayaya
27 juillet 2019 Mis à jour: 27 juillet 2019

Un étudiant de l’Université de Californie a découvert un crâne de dinosaure de 65 millions d’années dans une région reculée du Dakota du Nord.

Harrison Duran, un étudiant de cinquième année en biologie à l’Université de Californie, Merced, a mis au jour le crâne partiel de Triceratops sur une récente fouille paléontologique, selon un communiqué de presse du 24 juillet.

« Je n’arrive pas à exprimer tout à fait mon excitation au moment où nous avons découvert le crâne », a dit Harrison. « Je suis obsédé par les dinosaures depuis que je suis gamin, alors c’était une grosse affaire. »

Le triceratops, qui signifie littéralement celui avec un visage à trois cornes, était un dinosaure herbivore vivant il y a 68-66 millions d’années en Amérique du Nord, selon le Natural History Museum.

Harrison travaille avec le professeur Justin Yeakel et l’un des étudiants en doctorat de Justin Yeakel, Taran Rallings, qui a conseillé Harrison dans ses études.

Voir cette publication sur Instagram

Found a triceratops today.

Une publication partagée par Harry Duran (@harryduran1996) le

Harrison et un autre fouilleur expérimenté, Michael Kjelland, professeur de biologie à l’Université Mayville State dans le Dakota du Nord, faisaient une expédition de deux semaines à Hell Creek Formation, un site fossilifère de dinosaures de renommée mondiale, lorsque Harrison a fait cette découverte.

Selon le Fossil Museum, la formation de Hell Creek est l’un des sites fossilifères de dinosaures les plus étudiés et comprend des parties des badlands de l’est du Montana, du nord-ouest du Dakota du Sud et du sud-ouest du Dakota du Nord.

Mickael Kjelland avait déjà découvert un crâne de tricératops sur le site l’an dernier, et le duo était maintenant de retour pour voir ce qu’on pouvait trouver d’autre.

En plus de la découverte de Harrison, ils ont également découvert des fossiles de plantes du Crétacé.

« C’est merveilleux d’avoir trouvé du bois fossilisé et des feuilles d’arbres tout autour, et même sous le crâne », dit Harrison. « Cela nous donne une image plus complète de l’environnement à l’époque. »

Les deux fouilleurs ont baptisé leur crâne Triceratops Alice du nom du propriétaire terrien.

Harrison et Mickael s’étaient rencontrés lors d’une conférence sur la biotechnologie et après avoir réalisé leur passion commune pour les dinosaures, ils ont lancé ensemble une organisation à but non lucratif appelée Fossil Excavators. Selon son site Internet, le groupe est « dédié aux collaborations et aux opportunités de recherche interdisciplinaires en paléontologie, paléoécologie, paléobiologie, paléobiologie, paléobotanique, paléopalynologie, paléontologie moléculaire, et même archéologie ».

Michael Kjelland pose avec Alice après qu’elle a été traitée avec du papier d’aluminium et du plâtre pour la protéger. (UC Merced)

Emmener Alice dans un lieu tenu secret, maintenant en lieu sûr

Après la découverte, Harrison Duran et Mickael Kjelland ont stabilisé le crâne très fragile avec une colle spécialisée, l’ont enduit de papier d’aluminium et de plâtre et l’ont transporté par camion à un endroit non divulgué avant de le déposer en sécurité à Mayville State University, au laboratoire du professeur Kjelland.

« Il y a eu des gens dans le passé qui ont volé des os de dinosaures », a dit Mickael Kjelland dans le communiqué, expliquant en outre que les os de dinosaures ont une valeur inestimable.

« Au cours d’une semaine de fouilles minutieuses, Alice a été soigneusement stabilisée avec de la colle, enduite de plâtre et retirée d’un endroit qu’elle a habité pendant plus de 65 millions d’années », explique le duo sur le site web Fossil Excavator.

Le duo n’a pas encore décidé si le fossile aura une résidence permanente, mais il est certain qu’il veut l’utiliser à des fins éducatives.

« Ma vision est d’avoir Alice en rotation », dit Mickael Kjelland. « Le but est d’utiliser cette trouvaille comme une opportunité éducative, pas seulement de réserver Alice dans une collection privée quelque part pour que seule une poignée de personnes puisse la voir. »

Les fouilleurs ont l’intention de préparer un moulage du crâne d’Alice, que Harrison Duran veut exposer à l’Université de Californie, Merced.

Une illustration de 1901 de Triceratops par Charles R. Knight. (Domaine public/Wikipedia)

« Au cours des prochains mois, le groupe Fossil Excavators commencera à préparer le crâne pour l’exposition et la recherche », dit le duo sur son site Web.

Harrison aimerait aussi apporter le fossile actuel à l’université un jour, selon le communiqué de presse.

« Ce serait incroyable pour UC Merced de pouvoir exposer Alice sur le campus », dit Harrison Duran.

« C’est une occasion rare de montrer quelque chose comme ça, et j’aimerais la partager avec la communauté du campus. »

RECOMMANDÉ