Un étudiant péruvien crée une glace au sang de bœuf pour combattre l’anémie – les enfants adorent ça

Par Romina Garcia
19 novembre 2019
Mis à jour: 19 novembre 2019

Un jeune étudiant péruvien de l’université nationale de Santa (UNS) a créé une glace enrichie, qui non seulement rafraîchit et apaise la soif, mais combat aussi l’anémie et la malnutrition.

Marco Stephanno Fiestas Mariscal, né à Chimbote, dans la région d’Ancash au Pérou, a inventé une glace à base de fruits rouges et de sang de bœuf qui promet de réduire l’anémie en l’espace de trente jours. L’ingénieux étudiant de l’école professionnelle d’Ingénierie agro-industrielle a réalisé plusieurs tests d’acceptabilité et après avoir trouvé la formule idéale, il a présenté ce projet à la Semaine de la science 2019, selon la page Facebook de l’université nationale de Santa.

Marco souligne que les taux élevés d’anémie chez les enfants, surtout chez ceux de moins de 5 ans de sa ville natale, l’ont poussé à réaliser ce délicieux projet.

Il a alors pensé à quelque chose que les enfants pourraient manger et qui en même temps pourrait contribuer à les nourrir : « la glace anti-anémique enrichie en antioxydants » promet que les premiers résultats seront visibles 30 jours après sa consommation, selon l’agence de presse péruvienne Andina.

« Près de la moitié des enfants [dans le département d’Ancash] souffrent de cette maladie », indique-t-il, expliquant que les enfants souffrant d’anémie ont besoin de sa glace riche en fer. « J’ai utilisé des fraises et des myrtilles ainsi que du sucre pour masquer le goût et le rendre agréable », a-t-il ajouté.

L’étudiant, qui en est à sa huitième année d’études, a terminé le projet sur la composition et la biochimie des produits agro-industriels et a obtenu une note de 18/20 dans le cours grâce à sa créativité et son originalité.

Pour la préparation de la glace anti-anémique, l’étudiant recommande d’utiliser 15 % de myrtilles, 25 % de fraises, 60 % de sang de bœuf ainsi que du sucre selon votre goût.

Le sang est pasteurisé pendant environ 10 minutes à feu très doux, puis une fois qu’il a refroidi, il est mixé avec les fruits et le sucre. Le contenu est placé dans de petits verres avec des bâtonnets de glace et congelé pendant un jour et demi.

« L’été approche et cette proposition est bon marché, riche et surtout agréable. Beaucoup penseront que, parce qu’il s’agit de sang, le goût peut être fort, mais ce n’est pas le cas », souligne Marco. Le jeune homme mentionne qu’il a testé sa recette à l’école de l’Enfant Jésus de Prague de la ville de Chimbote et dit qu’aucun enfant n’a remarqué l’ingrédient secret. Bien au contraire, « ils étaient tous heureux » grâce au goût intense des fruits rouges qui cachent le goût de fer du sang.

Le jeune homme, qui songe déjà à ouvrir sa propre entreprise de glaces, précise que les parents ne dépenseront pas plus de 10 soles pour acheter les ingrédients (2,68 euros) et qu’avec un litre de préparation, ils obtiendront 15 glaces.

Cette grande invention pourra sûrement se trouver dans n’importe quel commerce dans le futur. En attendant ce jour, nous avons la recette pour les préparer à la maison et les donner à nos enfants.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ