Eure : pas de passe sanitaire pour aller voir un film au cinéma Le Rex à Bernay

Par Léonard Plantain
21 juillet 2021
Mis à jour: 21 juillet 2021

À partir de mercredi 21 juillet, le passe sanitaire ne sera pas obligatoire pour aller au cinéma Le Rex à Bernay (dans l’Eure), car trop compliqué à mettre en place. À la place, les séances seront limitées à 50 personnes.

Ce mercredi 21 juillet, le passe sanitaire sera obligatoire pour pouvoir rentrer dans plusieurs établissements de loisirs et de culture (cinémas, musées, salles de sport, théâtre, etc.). Cependant, pour Bastien Lechevallier, directeur du cinéma Le Rex à Bernay : « C’est trop compliqué à organiser en une semaine », a-t-il déclaré à L’Éveil Normand.

« On n’exigera pas le passe sanitaire. C’est trop compliqué à mettre en place pour moi. C’est même pas envisageable. Il faudrait contrôler chaque personne à l’extérieur du cinéma, il me faut déjà 10 secondes par personne, en une minute je fais passer seulement 6 personnes, et après il faut encore patienter à la caisse. Pour une séance à 20 h 30, il faudrait arriver à 19 heures. C’est impossible », a-t-il précisé.

Ainsi, à la place de demander un passe sanitaire, Bastien préfère limiter les séances à 50 personnes, ce qui lui semble la meilleure solution.

« Même des cinémas avec 10 ou 12 salles vont préférer mettre en place une jauge », a-t-il assuré. Néanmoins, cette décision demandera quand même un minimum d’organisation.

Aussi, « cette semaine, on a beaucoup de films grand public comme la sortie de Kaamelott, le nouvel opus de la saga Fast & Furious ou encore Black widow, les places vont partir rapidement », a-t-il indiqué. En conséquence, Bastien a décidé de mettre en place un système de réservation en ligne. « On invite vraiment les personnes à réserver », a-t-il conclu.

Si vous êtes du coin, voici le lien sur lequel vous pourrez faire votre réservation : www.cinemas-bernay.fr

Bonne séance !

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ