Une exoplanète rocheuse récemment découverte pourrait avoir une atmosphère

Par Lu Xiao
13 mars 2021
Mis à jour: 13 mars 2021

Une équipe d’astronomes a découvert une exoplanète proche, similaire à la Terre, qui pourrait avoir une atmosphère.

Au cours des dernières décennies, les astronomes ont détecté des milliers d’exoplanètes (planètes autour d’étoiles autres que notre Soleil) dans l’espoir d’en trouver certaines qui pourraient être habitables pour des vies comme celles de la Terre. Cependant, seul un très petit nombre des exoplanètes détectées jusqu’à présent sont semblables à la Terre, et il est difficile d’étudier leurs atmosphères.

Cette planète récemment découverte pourrait être différente.

La découverte a été rapportée dans un article publié récemment dans la revue Science. La planète, appelée Gliese 486b, est une exoplanète super-terrestre, ce qui signifie qu’elle est plus massive que la Terre mais pas aussi massive qu’Uranus et Neptune.

Son étoile hôte, Gliese 486, est une étoile naine située à 26,3 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Vierge. Gliese 486 est beaucoup plus petite et plus froide que notre Soleil.

Les scientifiques ont découvert que la planète Gliese 486b a un rayon de 1,31 fois celui de la Terre et une masse de 2,8 fois celle de la Terre. La densité globale est similaire.

Parce que cette exoplanète est si proche de la Terre, et qu’il s’agit d’une planète rocheuse semblable à la Terre, elle est devenue une cible idéale pour étudier l’atmosphère d’une exoplanète semblable à la Terre.

« La proximité de cette exoplanète est passionnante, car il sera possible de l’étudier plus en détail avec de puissants télescopes tels que le futur télescope spatial James Webb et les futurs télescopes Extremely Large Telescopes », a expliqué l’auteur principal, le Dr Trifon Trifonov de l’Institut Max Planck d’astronomie (MPIA), dans un communiqué.

L’équipe de recherche a utilisé l’instrument MAROON-X récemment installé sur l’Observatoire Gemini Nord pour déterminer la masse de Gliese 486b.

« Ce fut une période intense de 6 mois », a expliqué Jacob Bean, chef de l’équipe de l’Université de Chicago à l’origine de MAROON-X, dans un communiqué. « Nous avons passé 10 ans à développer l’instrument et, avec MAROON-X maintenant installé sur Gemini, nous allons commencer à avoir un réel aperçu des mondes habitables autour d’autres étoiles. »

Sur la base des mesures de la masse et du rayon de la planète, l’équipe a conclu que sa composition semble similaire à celle de la Terre, avec un noyau métallique.

L’analyse de la force gravitationnelle de l’exoplanète a révélé que la gravité de Gliese 486b serait 70 % plus forte que celle de la Terre.

Cependant, Gliese 486b est très proche de son étoile hôte, à une distance de 2,5 millions de kilomètres. Cela rend sa surface extrêmement chaude, avec une température d’au moins 700 Kelvin (environ 430 °C ou 800 °F). Il est donc peu probable qu’elle abrite des vies similaires à celles de la Terre.

Néanmoins, les scientifiques pensent que l’exoplanète devrait encore conserver une partie de son atmosphère, ce qui peut nous aider à comprendre l’atmosphère des exoplanètes similaires à la Terre.

« La découverte de Gliese 486b a été un coup de chance. Une centaine de degrés de plus et toute la surface de la planète serait de la lave. Son atmosphère serait constituée de roches vaporisées », conclut José A. Caballero du Centro de Astrobiología (CSIC-INTA, Espagne) et co-auteur de l’article. « D’autre part, si Gliese 486b était plus froide d’une centaine de degrés, elle aurait été impropre aux observations de suivi. »

« Nous sommes impatients que les nouveaux télescopes soient disponibles », a déclaré Trifonov. « Les résultats nous aideront à comprendre dans quelle mesure les planètes rocheuses peuvent conserver leurs atmosphères, de quoi elles sont faites et comment elles influencent la distribution d’énergie sur les planètes. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ