Les expressions faciales, la posture et l’humeur

14 septembre 2016
Mis à jour: 14 septembre 2016

La position du corps affecte l’état émotionnel. Les psychologues ont identifié les postures permettant d’améliorer l’humeur et de provoquer des émotions positives.

La force de la posture

La posture modifie la composition hormonale du sang et affecte l’humeur. Amy Cuddy, psychologue à Harvard, a constaté que nous pouvons changer le niveau de cortisol et de testostérone en changeant de posture.

Le cortisol est l’hormone de stress et la testostérone celle de la confiance.

Amy Cuddy a déterminé la posture qui réduit le stress et améliore la confiance : elle doit être ouverte, droite, détendue, occupant plus de place dans l’espace.

Avec une mauvaise posture, on obtient l’effet inverse : c’est celle où l’on est fermé, courbé, tendu et où l’on occupe peu de place dans l’espace. Les études d’Amy Cuddy ont montré que deux minutes dans la position « correcte » peuvent augmenter l’estime de soi.

Quand on adopte une posture correcte, il est plus facile d’avoir des pensées positives. Les mauvaises postures stimulent les pensées et souvenirs négatifs. Une posture confiante facilite l’arrivée de pensées et souvenirs positifs.

La posture qui réduit le stress et améliore la confiance doit être ouverte, droite, détendue, occupant plus d’espace.

L’ocytocine ou « hormone de l’amour » est une autre hormone qui affecte l’état émotionnel. Lorsque le niveau d’ocytocine augmente, nous sommes confiants et détendus. Elle crée un sentiment de détente émotionnelle.

Le psychologue Alex Korb avance que le toucher est l’un des moyens les plus puissants pour augmenter l’ocytocine dans le corps. Les étreintes, poignées de mains, tapes sur l’épaule et autres touchers augmentent le niveau d’ocytocine dans le corps. Le contact avec une surface douce et chaude a également un effet calmant et relaxant.

« Le sentiment que procure la chaleur humaine ou son imitation peut augmenter le niveau d’ocytocine. Donc, si vous ne recevez pas d’étreinte, essayez de vous approcher d’une source de chaleur ou prenez dans vos mains une tasse de thé chaude. Vous constaterez que c’est efficace pour réchauffer l’âme », précise-t-il.

Le sourire

Les muscles du visage affectent l’humeur et les hormones. Agir sur les muscles du visage modifie l’état émotionnel.

Si vous insérez un crayon entre les dents, les muscles qui sont activés sont utilisés pour sourire. Comme le montre cette expérience, un groupe de personnes qui ont regardé des dessins animés, tout en tenant un crayon entre leurs dents, ont décrit le film plus positivement que celui qui tenait le crayon entre leurs lèvres.

Un journaliste de la BBC a voulu tester l’effet d’un sourire sur les émotions. Il a marché une journée nuageuse à Édimbourg et a demandé aux gens de tenir un crayon entre les dents pour activer les muscles utilisés pour sourire. Ce simple exercice durant une minute a amélioré l’humeur des passants.

Le corps change la façon de penser

Un sourire peut changer la perception de la situation et la posture droite peut accroître la confiance. Dans les moments d’anxiété et d’embarras, pensez à adopter cette posture. Comme le dit Amy Cuddy, « nos corps peuvent changer notre pensée ».

Quand l’esprit vagabonde vers des pensées négatives, essayez de vous concentrer sur votre corps et observez le changement de votre humeur au bout d’un moment.

RECOMMANDÉ